LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : La peste bubonique sévit dans la province de l’Ituri

3 min read

Exif_JPEG_420

Citant le chef de division provinciale de la santé en Ituri, Louis Tsulo, la Radio Okapi a annoncé, le mercredi 19 aoput 2020, que 10 personnes sont mortes de la peste bubonique depuis environ deux mois dans les territoires de Djugu et Mahagi, dans la province de l’Ituri. Avec 2 nouveaux cas de cette maladie notifiés le lundi 17 août 2020 dans la zone de santé de Logo, en territoire de Mahagi, la province compte 75 cas détectés jusqu’ici.

Le chef de division provinciale de la santé en Ituri a déclaré que des tests rapides se poursuivent pour identifier d’autres personnes qui seraient porteuses de cette maladie.

La peste bubonique ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la peste comme une zoonose bactérienne due à Yersinia pestis, que l’on trouve habituellement chez les petits mammifères et les puces qui les parasitent. Les sujets infectés par Y. pestis présentent souvent des symptômes après une période d’incubation de 1 à 7 jours.

Selon l’OMS, il existe 2 formes cliniques principales: la peste bubonique et la peste pulmonaire. La première est la plus courante et se caractérise par une tuméfaction douloureuse des ganglions lymphatiques, les «bubons». La peste se transmet de l’animal à l’homme par la piqûre de puces infectées, par contact direct avec des tissus infectés et par inhalation de gouttelettes respiratoires infectées.

La peste peut être très grave chez l’être humain, avec un taux de létalité de 30% à 60% pour la forme bubonique et elle est presque toujours mortelle dans sa forme pulmonaire en l’absence de traitement, souligne l’OMS.

L’OMS indique que de 2010 à 2015, on a enregistré 3 248 cas de peste dans le monde, dont 584 mortels. Les 3 principaux pays d’endémie actuellement sont le Madagascar, la République démocratique du Congo et le Pérou.

En ce qui concerne le traitement, l’OMS estime que l’antibiotique étant efficace contre la bactérie responsable de la peste, un diagnostic et un traitement précoces peuvent sauver des vies.

A propos de la peste bubonique, l’Institut Pasteur note que la peste est une maladie qui sévit toujours de nos jours en Afrique, Asie et Amérique et fait partie des maladies actuellement ré-émergentes dans le monde. Elle est soumise à une réglementation internationale. Le nombre de cas déclarés par l’OMS est en progression dans certaines régions. Au cours du XXe siècle, l’utilisation de traitements antibiotiques et le renforcement des mesures de santé publique ont réduit très fortement la morbidité et la mortalité dues à cette maladie, mais n’ont pas permis de la faire disparaître. La peste est une maladie des rongeurs, principalement véhiculée par le rat, et transmise à l’homme par piqûres de puces de rongeurs infectés. C’est le pasteurien Alexandre Yersin qui découvrit en 1894 le bacille responsable de la maladie, Yersinia pestis, bactérie d’une extrême virulence.

JRB

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.