Actualité

La molécule thérapeutique mAb114, jugée efficace pour le traitement curatif contre la maladie à virus Ebola à l’issue d’un essai clinique mené au cours de l’épidémie d’Ebola qui sévit au Nord-Kivu est en réalité la propriété du gouvernement américain apprend

L’OMS tient vraiment à saluer les résultats de l’étude et adresse ses félicitations à tous les partenaires qui ont œuvré avec tant de diligence au fil des années pour rendre ce résultat possible au nom des millions de personnes du

« Il y a bien un traitement curatif maintenant. Nous avons deux molécules qui sont très efficaces et qui peuvent guérir rapidement. Ce sont ces deux molécules que nous allons maintenant utiliser dans les centres de traitement d’Ebola (CTE), et ces

« Nous avons recensé 13 plantes utilisées pour soigner l’infertilité dans ce groupement. Ces plantes appartenant à 11 familles et sont présumées avoir les propriétés de soigner l’infertilité féminine », ont conclu cinq chercheurs à l’issue d’une étude menée dans le groupement

« Un vaccin fabriqué par l’entreprise Johnson&Johnson est actuellement en test en Ouganda. Il pourrait être utilisé dans la République Démocratique du Congo (RDC) voisine, où une épidémie d’Ebola a fait plus de 1.800 morts en un an », a annoncé le

Un nouveau malade guéri a quitté le Centre de traitement d’Ebola (CTE) de Butembo, au  Nord-Kivu. Ce qui porte à 797 le nombre total de personnes guéries, rapporte le bulletin quotidien de la riposte du lundi 5 août 2019. Depuis

 Le 1er août 2019 marque le premier anniversaire de l’apparition de la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. A cette ocasion, une céclaration commune du Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, du

« Je saisis l’occasion de cette journée pour appeler les États Membres à investir dans une approche de santé publique axée sur l’élimination de l’hépatite virale B et C en Afrique. Les pays devraient investir dans la vaccination de tous les

En RDC, alors que l’épidémie d’Ebola est devenue une urgence mondiale, le ministre de la Santé a démissionné. Dans une lettre adressée au chef de l’Etat, le docteur Oly Ilunga a contesté la reprise en main de la riposte contre

Pierre Mwela, chef de Division provinciale de la santé de la province du Kwango, a déclaré, le samedi 20 juillet 2019 à Radio Okapi, que 12 zones de santé sur les 14 que compte cette province sont touchées par la