LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Selon la CONAPAC, « Au moment où la RDC quémandait le maïs en Afrique australe, il y en avait au pays »

2 min read

« Nous sommes choqués quand notre gouvernement est allé chercher du maïs en Afrique australe, alors que dans notre pays il y en avait, seulement les paysans ne savent pas le déplacer », a déclaré Freddy Mumba, Secrétaire exécutif de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC), le mercredi 24 mai 2023 au siège de cette structure de la société civile.

Cette affirmation a été soutenue par Mme Espérance Nzuzi, Présidente du Conseil d’administration de CONAPAC, qui vient de rendre visite aux paysans du Haut-Katanga et de Lualaba : « J’ai eu des larmes aux yeux en voyant comment les paysans travaillaient. Quand on parle du Katanga, je ne m’attendais pas à voir ce que j’ai vu. Les routes de desserte agricole sont impraticables. J’ai vu des champs de maïs sur terrain. Les paysans sont chassés dès qu’il y a découverte d’un minerai quelque part ».

« Le paysan congolais n’est pas soutenu. Le gouvernement doit revoir sa politique agricole autour des carrés miniers », a-t-elle plaidé.

Le Chargé des programmes et du plaidoyer de CONAPAC, Simplex Kambale Malembe, a déclaré que « depuis plusieurs années, les différents gouvernements de la RDC sont allés chercher le maïs ici et là alors que les paysans congolais qui produisent cette denrée alimentaire sont confrontés au problème d’évacuation de leurs produits. Dans plusieurs contrées du pays, il y a du maïs que les paysans ne savent pas comment les écouler ».

Faisant allusion au projet Bukanga Lonzo qui a englouti plusieurs milliards des dollars, le chargé des programmes de CONAPAC a affirmé haut et fort que « l’on ne va pas développer l’agriculture en RDC avec de grands projets agricoles. Ce sont de petites unités familiales qui produisent ces matières. Si on les organise, la RDC peut nourrir toute l’Afrique ».

Freddy Mumba a renchéri en affirmant que « la RDC qui n’accompagne ses agriculteurs est allée chercher le maïs en Zambie qui accompagne ses agriculteurs et planifie avec eux pour répondre aux besoins de sa population. Maintenant, la Zambie va commencer à planifier pour répondre aussi aux besoins de la population congolaise ».

Diacenco.info

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *