LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Tenue d’un atelier national sur le projet de renforcement de la résilience des systèmes agro-sylvo pastoraux

2 min read

Organisé à l’intention des experts environnementaux, un atelier sur le projet de renforcement de la résilience des systèmes agro-sylvo pastoraux et des moyens d’existence des communautés rurales en RDC, s’est tenu le jeudi 31 octobre 2019 à Kinshasa et a été lancé par le ministre de l’Environnement et Développement durable (EDD), Me Claude Nyamugabo.

Dans son mot, le ministre de l’EDD a rassuré les uns et les autres sur la détermination du Gouvernement à ne ménager aucun effort dans la mobilisation des recettes pour le développement du secteur agricole.

Pour le numéro 1 de l’Environnement en RDC, comme le dérèglement climatique est un des principaux freins qui empêchent le décollage agricole congolais, il a invité la population à lutter efficacement contre la sécheresse qui prend de plus en plus du terrain.

Il n’a pas manqué de saluer les efforts continus des partenaires, notamment l’Organisations des Nations- Unies pour l’alimentation et l’agriculture, FAO, et le Fonds vert pour le climat qui accompagnent la RDC dans la réalisation de ses objectifs environnementaux.

Présents dans la salle, le Représentant de la FAO, Judicaël Pazou, et celui du Fonds vert pour le climat, Hans André Lohay, ont eu à s’exprimer avant l’intervention du ministre.

Après avoir passé en revue l’état du secteur agricole en RDC, le représentant de FAO a indiqué les initiatives qui sont menées en vue d’améliorer tant soit peu ce secteur.

Après une présentation des maux qui gangrènent les activités agro-sylvo pastorales en RDC, le représentant du Fonds vert climat a énuméré les difficultés liées au changement climatique qui handicapent le secteur agricole. Il a proposé des mesures salutaires dans l’identification des vulnérabilités à la base de la baisse de la fertilité des sols, l’utilisation des données climatiques locales ainsi que la nécessité de stocker plus de carbone par la conservation de couverts forestiers..

Le ministère n’a pas encore communiqué les résultats de cet atelier.

JRB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *