LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Selon l’OMS, l’épidémie d’Ebola à l’Est présente un faible risque de propagation internationale

2 min read

Réunis en réunion d’urgence le mercredi 17 octobre 2018 au quartier général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)  pour évaluer la situation épidémiologique en RDC, les membres et experts du Comité d’Urgence pour le Règlement Sanitaire International ont unanimement  soutenu que l’épidémie d’Ebola qui a déjà fait 142 morts dans ces deux provinces congolaises présentent un « faible » risque de propagation internationale, a indiqué le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom lors d’un point de presse.

Le risque de propagation nationale et sous régionale est « très élevé », a déclaré le numéro 1 de l’OMS, affirmant qu’avec les mécanismes de riposte mis en place l’épidémie déclarée depuis le 1er août peut être « sous contrôle cette année ».

L’OMS continue de déconseiller d’instaurer toute restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux avec la RDC.   Dans un communiqué publié mercredi soir, le gouvernement congolais, à travers son ministre de la Santé a partagé les conclusions de l’OMS, soulignant en substance que cette épidémie présente de « nombreux risques et défis identifiés dès le départ ».

Le ministère de la Santé « prend bonne note des recommandations du Comité et les intègrera dans le nouveau plan de riposte », souligne le communiqué.

Depuis deux semaines, les équipes de riposte font face à une « deuxième vague » de l’épidémie a cause de la résistance communautaire. A elle seule, Beni a déjà rapporté 58 décès sur les 142 recensés à ce jour, d’après un dernier décompte officiel arrêté en date du 16 Octobre. Le plan de riposte est « constamment évalué et ajusté pour répondre efficacement et rapidement aux défis liés à l’instabilité de la région », indique le ministère.

Le Papyrus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *