LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : L’OMS se réunit en urgence demain mercredi pour se pencher sur la persistance d’Ebola à l’Est

2 min read

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a convoqué pour le mercredi 17 Octobre une réunion d’urgence sur l’épidémie d’Ebola qui a déjà tué 139 personnes dans l’Est de la République démocratique du Congo depuis le 1er août.

Au palais des Nations à Genève, le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international se réunira pour déterminer si cette flambée constitue une urgence de santé publique de portée internationale et quelles recommandations devraient être formulées pour gérer cette épidémie, indique l’agence onusienne dans une note d’informations datée du lundi 15 octobre 2018.

L’OMS qui continue de déconseiller d’instaurer toute restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux avec la RDC, a jugé « très élevé » le risque de propagation de l »épidémie au niveau national.

Depuis que l’épidémie s’est déclarée à Mangina, une bourgade située à une trentaine de Kilomètres de Beni, elle s’est ensuite propagée vers les localités ou villes de Beni, Oicha, Butembo, Masereka, Kalunguta, Mabalako, Musienene dans la province du Nord-kivu et celles de Mandima, Tchomia et Komanda dans la province de l’Ituri.

Selon les autorités sanitaires, les équipes de riposte font face à une « deuxième vague  » de l’épidémie dans la ville de Beni, devenue nouvel épicentre à cause « de la résistance communautaire à la riposte, des journées déclarées villes mortes, l’insécurité et de la faible collaboration des « tradi-praticiens » dans les activités de riposte alors qu’ils sont en première ligne. Le nombre de cas confirmés à Beni a dépassé le nombre de cas confirmés à Mabalako, premier épicentre de l’épidémie.

Le ministre de la Santé, Dr Oly Ilunga, a fait état d’une situation qui restera « inquiétante tant que tous ces facteurs » n’auront pas trouvé des réponses « appropriées ».

La RDC fait face à sa dixième épidémie d’Ebola depuis la découverte du  virus sur son sol en 1976. C’est la première fois que cette épidémie se déclare dans le territoire de Beni, où des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées  (ADF), auteur d’une vague de massacres des civils depuis 2014.

Le Papyrus

 

Ebola en RDC : Réunion d’urgence de l’OMS mercredi sur fond de persistance de l’épidémie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *