LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : L’OMS fait confiance aux autorités sanitaires provinciales du Nord-Kivu pour la réponse à Ebola

2 min read

Grace à l’énorme capacité construite lors de la dernière épidémie, les autorités sanitaires provinciales ont une expérience significative dans la réponse à Ebola et dans la prévention de la transmission, a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le lundi 8 février 2021 à l’introduction de sa conférence de presse à Genève, en Suisse.

Le numéro 1 de l’OMS a signalé que plus de 70 contacts ont été identifiés et l’OMS aide les autorités locales et nationales à les retrouver et à fournir les soins si nécessaire.

Il a ajouté que jusqu’à présent, aucun autre cas n’a été identifié, mais il est possible qu’il y ait d’autres cas parce que la femme a eu des contacts avec de nombreuses personnes après qu’elle est devenue symptomatique.

Selon le directeur général de l’OMS, des vaccins sont envoyés dans la région et la vaccination commencera dès que possible. L’OMS, a-t-il dit, a envoyé une équipe d’intervention rapide pour apporter son soutien au besoin.

S’agissant des vaccins, rappelons que dans un communiqué conjoint publié le mardi 12 janvier 2021 à New-York et à Genève, l’UNICEF, l’OMS, la FICR et MSF, les quatre principales organisations internationales de santé et humanitaires, ont annoncé  la création d’un stock mondial de vaccins contre Ebola pour assurer la riposte à l’épidémie. 6 890 doses initiales sont désormais disponibles pour la riposte à la flambée et d’autres quantités seront livrées dans le stock ce mois-ci et tout au long de 2021 et au-delà.

La RDC sera donc le premier pays bénéficiaire de ce stock mondial de vaccins contre la maladie à virus d’Ebola.

JRB

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.