LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : L’OMS à la rescousse du Gouvernement dans la riposte contre la rougeole

2 min read

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a remis un lot de 69 kits de prise en charge de rougeole, 1000 tubes de prélèvement de rougeole et autres intrants au Gouvernement congolais, le lundi 20 janvier 2020, au siège de cette organisation onusienne à Kinshasa.

C’est Dr Prosper Amédée Djiguimdé, Chargé de bureau de l’OMS,  qui a donné symboliquement au Secrétaire général au ministère de la Santé, Dr Sylvain Yuma Ramazani ces kits. Ce dernier a, à son tour, transmis au gouverneur de la province de Maï-Ndombe qui représentait tous les gouverneurs des provinces.

« Pour l’OMS, c’est un accompagnement pour la riposte contre la rougeole » a dit son chargé de bureau qui a souligné que chaque kit doit prendre en charge 100 cas. Il a ajouté qu’ « avec les efforts déployés par le Gouvernement, nous sommes optimistes quant à la fin de cette épidémie ».

« Quand on reçoit des messages de partout qu’il y a des morts suite à la rougeole, on est désemparé. La situation commence à évoluer. Tous ceux qui étaient hostiles à la vaccination ont accepté de prendre part à la campagne. Avec ces kits, on va bien lutter contre cette maladie », a dit l’ingénieur Paul Mputu Boleilango, Gouverneur de la province du Maï-Ndombe, en réceptionnant les kits des mains du secrétaire général au ministère à la Santé.

Le gouverneur de Maï-Ndombe a souligné le fait que la malnutrition qui sévit dans tout le pays est pour beaucoup dans le nombre élevé des décès.

Indiquant le fait que l’épidémie de rougeole est l’une des plus importantes crises sanitaires que le pays a connu, le secrétaire général au ministère de la Santé a déclaré que pour y faire face, « le Gouvernement a mis sur pied une coordination pour la riposte et a sollicité la contribution des partenaires. C’est ainsi que l’OMS vient de réagir à sa demande ».

« Cette épidémie nous a permis de tirer plusieurs leçons, notamment celle de renforcer la vaccination de routine », a affirmé le secrétaire général qui a ensuite insisté sur le fait que « la prise en charge avec ces kits est gratuite ».

Signalons que depuis le début de 2019 jusqu’à ce jour, la rougeole a fait plus de 6.000 morts au pays.

Jean-René Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *