dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Les chercheurs invités à faire rayonner le secteur de la recherche scientifique

2 min read

« Point n’est besoin de souligner que la science, la technologie et les innovations sont les moteurs par excellence du développement durable. C’est pourquoi j’en appelle à la conscience collective pour chacun pour faire rayonner ce secteur essentiel de la vie nationale », a déclaré le dimanche 10 novembre 2019 le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda Kabangu. A l’occasion de la journée mondiale de la science, il les a aussi invités au sens de responsabilité, d’initiative et de créativité.

La journée de la science 2019 est placée sous le thème « la science ouverte, ne laissez personne pour compte ». Elle a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique à l’importance de la science et de combler le fossé entre la société et la science

Le ministre se dit conscient des difficultés auxquelles font face les chercheurs et les assure « de la ferme volonté du gouvernement de la République quant à l’amélioration de leurs conditions de travail. »

« Pour ma part, je ne ménagerai aucun effort pour m’investir à trouver des solutions aux divers problèmes auxquels le secteur de la recherche scientifique, et d’innovation technologique est buté en RDC », a promis le ministre. Il a assuré qu’il va plaider pour que le budget alloué à la recherche scientifique qui est de 0,4% atteigne au moins 1% selon la recommandation de l’UNESCO.

Le discours du ministre de la Recherche scientifique n’est pas nouveau dans les oreilles des scientifiques congolais. C’est le ministre qui est nouveau dans ce secteur. Un tel discours est du déjà entendu par les chercheurs qui ne voient rien arriver depuis mai 2005, année de la tenue des Etats généraux de la recherche scientifique. Les chercheurs congolais continuent à vivre des promesses.

La loi régissant par exemple le secteur de la recherche scientifique, l’Ordonnance-loi 82-040 du 5 novembre 1982, a été déclarée caduque depuis plusieurs décennies, mais elle est toujours là. « La ferme volonté du gouvernement de la république d’améliorer les conditions de travail des chercheurs congolais » devrait commencer par là.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.