LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : L’Equipe de riposte contre la maladie à virus Ebola à l’Equateur fait face à quatre défis

2 min read

Exif_JPEG_420

Insuffisance des ressources financières pour couvrir les besoins de la riposte ; deux zones de santé en épidémie frontalières à la République du Congo, en l’occurrence Bomongo et Lilanga Bobangi ; résistances communautaires à la réalisation des swabs (prélèvement sans risque à partir des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l’on suspecte d’être infectés par le virus Ebola) et EDS (enterrement digne et sécurisé), par endroits ; besoin de renforcer la préparation des zones de santé non encore affectées. Ce sont les quatre défis que l’Equipe de riposte dans la province de l’Equateur signale dans son rapport n°102/2020, publié le jeudi 17 septembre 2020.

Signalons que ce rapport est publié conjointement par le ministère congolais de la Santé et l’Organisation mondiale de la santé (OMS),

Pour faire face à ces défis, l’Equipe de riposte formule quelques recommandations, à savoir : Poursuivre le plaidoyer auprès des bailleurs de fonds et donateurs pour la mobilisation des ressources financières ; renforcer la surveillance aux points d’entrée et de contrôle sanitaire et intensifier la collaboration transfrontalière avec la République du Congo ; renforcer la sensibilisation des voyageurs sur l’importance du screening et rendre disponibles, au niveau des points de contrôle installés, les appuis sécuritaire et logistique nécessaires ; renforcer les mesures administratives autour des décès communautaires ; poursuivre et renforcer les mesures et stratégies de communication et mobilisation communautaire pour la levée des résistances et impliquer pleinement les communautés dans la riposte ; étendre les activités de préparation dans l’ensemble des zones de santé à risque, non encore affectées.

Au 16 septembre 2020, le cumul est de 123 cas (117 confirmés et 6 probables), 50 décès avec une létalité de 40,7%  et 56 patients guéris. 40 aires de santé réparties dans 12 zones de santé sont touchées jusque-là. Depuis le début de la campagne de vaccination le 5 juin 2020, 30 081 personnes ont été vaccinées.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *