dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Le retard à la base de la mortalité maternelle dans le Sud de la province de Maniema

1 min read

sur le thème « Connaissances et pouvoirs d’Agir des femmes pour diminuer la mortalité maternelle en RDC. Cas du Sud de la province du Maniema ».  L’orateur, en la personne du CT Imani Bin Eradi, a partagé avec l’auditoire quelques résultats de ses recherches doctorales.

Les grandes lignes de son exposé sont les suivantes : Le taux de mortalité matérielle dans les 3 Zones de Santé (Kasongo, Kunda et Kibombo) entre Juin 2015 et Juillet 2020 est de 620 décès pour 100 000 naissances vivantes.

Le Retard a été relevé comme étant le facteur de risque le plus déterminant dans le cadre de cette étude. Ce retard se ramifie en 3 optiques :

  • Retard de la prise de décision par la femme ou la famille pour se rendre au lieu d’accouchement (Centre de santé ou hôpital);
  • Retard lié aux difficultés de transport et des infrastructures routières et enfin;
  • Retard dans la prise en charge adéquate par le personnel soignant.

Les statistiques montrent que le tiers des femmes qui ont connu l’un de ces trois retards sont décédées. Ladite recherche va se focaliser sur la compréhension des causes de ces retards pour envisager une intervention multimodale afin de réduire le retard. Cela aura un impact considérable sur la réduction de la mortalité maternelle.

Source Université de Kindu

La photo à la Une de l’Université de Kindu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.