LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Le Ministre Thomas Luhaka autorise la reprise progressive des enseignements dans les autres promotions des établissements universitaires

2 min read

Exif_JPEG_420

Pour garantir une évolution des enseignements et vous permettre de respecter le calendrier académique 2019-2020 réaménagé, vous êtes autorisés à procéder à la reprise progressive des enseignements dans les autres promotions. Ces écrits, contenus dans une note circulaire et datée du 9 octobre 2020, sont du Ministre Thomas Luhaka et destinés à tous les chefs des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU).

Dans sa note circulaire, le ministre de l’ESU a signalé qu’il n’a pas été observé une augmentation des cas d’infection à la Covid-19, depuis la reprise des enseignements dans les Universités et Instituts supérieurs, il y a plus de 5 semaines et que les statistiques émanant du Secrétariat technique de la Riposte à la Covid-19 sont rassurantes.

En s’appuyant sur les avis des Comités Covid-19 de leurs Etablissements respectifs, outre le strict respect des instructions ayant conduit à la reprise des enseignements des classes terminales, à savoir : la distanciation physique, le lavement régulier des mains, le port obligatoire du maque, la prise de température à l’entrée des bâtiments de l’établissement, le ministre Luhaka a porté à la connaissance des chefs des établissements de l’ESU quelques dispositions émanant du Comité multisectoriel de la Riposte, notamment : répartir les promotions à grands effectifs en pool de 200 étudiants tout au plus et épargner le plus possible les enseignants ayant plus de 60 ans en les dispensant d’assurer des enseignements théoriques, au bénéfice de l’encadrement des apprenants de 3ème Cycle (mémoires et thèses).

Cette note circulaire, a écrit le ministre, fait suite à la Note technique n°011/STCMR-COV-19 du 22 septembre 2020 du Coordonateur de la Cellule de la Riposte Covid-19, relative à la reprise des cours dans les Etablissements universitaires et en exécution des décisions du Premier Ministre contenues dans le Décret n°20/023 du 1er octobre 2020.

En clair, outre les étudiants des classes terminales, ceux d’autres promotions vont reprendre le chemin de leurs établissements.

JRB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.