dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Le ministre de l’Environnement promet de doter le pays d’une politique forestière efficace

2 min read

« Le ministère de l’Environnement et Développement durable (EDD) projette de contribuer à l’atteinte du budget 2019-2020 par une lutte sans relâche contre la pauvreté, en dotant le pays d’une politique forestière efficace qui permettra ainsi de contenir la déforestation et la reforestation », a dit Me Claude Nyamugabo Bazibuhe, ministre de l’EDD, le mardi 22 octobre 2019 face à la presse.

Il a souligné que le processus d’exploitation quoiqu’encore faible, doit profiter à la population congolaise. Il a promis de s’appliquer à la hausse du taux d’exploitation avec un programme de reforestation, afin que la RDC profite de ses ressources, et que celles-ci contribuent à la caisse de l’Etat.

Profitant de cette rencontre avec la presse, le ministre a invité les exploitants forestiers à travailler en toute honnêteté et dans le respect de cahiers des charges, car le manquement à ce dernier est à la base de nombreux conflits entre les communautés locales et les industries forestières.

Me Claude Nyamugabo a promis aux exploitants illégaux de tout mettre en œuvre pour les identifier et les mettre hors d’état de nuire.

Le ministre de l’EDD a formué le vœu d’œuvrer durant son mandat en faveur de l’exploitation du gaz méthane ainsi que l’usage des déchets dans l’électrification du pays.

Par ailleurs, Me Claude Nyamugabo s’est entretenu avec Mme Claude Grundman Brightman, Présidente du Collège académique de Natanya, sur la prochaine conférence de l’environnement de Kinshasa prévue en avril 2020. Les différentes thématiques qui seront abordées durant ces assises, comme la problématique de l’eau, la gestion de l’eau et la question du climat, ont été au centre de leur rencontre.

L’ambassadeur du Canada en RDC, Nicolas Simard, a été aussi reçu par le ministre de l’EDD. Le diplomate canadien a voulu réchauffer la coopération multilatérale entre la RDC et le Canada qui milite activement contre le réchauffement climatique à travers les technologies renouvelables dites « technologies vertes ».

Jean-René Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.