LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Le Gouvernement continue à trainer les pieds sur l’évaluation de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa

2 min read

Pollution sur la rivière Tshikapa. Le Premier Ministre a informé le Conseil du suivi étroit de cette situation, dès le début, avec le Gouvernement provincial et de la mission que conduit sur place la Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement qui y sera rejointe par le Ministre d’État, Ministre du Développement Rural, les Ministres en charge de la Pêche, des Affaires Sociales ainsi que les services de la Santé pour apporter un appui à la population victime de cette calamité.

Ces propos sont de Patrick Muyaya, Ministre de la Communication et médias, dans son compte-rendu de la 17ème réunion du Conseil des ministres, tenue le vendredi 27 août 2021.

Le premier ministre a indiqué que la Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement qui y sera rejointe par le Ministre d’État, Ministre du Développement Rural, les Ministres en charge de la Pêche, des Affaires Sociales ainsi que les services de la Santé. En clair, les services de santé devant évaluer la pollution de ces deux rivières sont encore à Kinshasa et vont rejoindre la Vice-première ministre, Ministre de l’Environnement, Eve Bazaïba, qui se trouve déjà sur place suite à la contrainte de la commission de l’environnement de l’Assemblée nationale.

Ceux qui ont affirmé qu’il n’y avait aucun scientifique dépêché sur place pour évaluer le niveau de la pollution de ces deux rivières.

Du point de vue diplomatique, a dit le premier ministre, le Gouvernement de la République a saisi le Gouvernement angolais pour l’évaluation mixte de cette situation en vue d’en tirer toutes les conséquences. Il convient que la RDC ait au préalable sa propre évaluation avant une évaluation mixte avec les experts angolais.

En ce qui concerne la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa, a encore dit le porte-parole du gouvernement, le Ministre de la Santé publique, hygiène et prévention a évoqué quelques activités en cours dans le cadre de la prévention. Il a noté la distribution d’une assistance matérielle constituée notamment des kits médicaux d’urgence et des points d’eau en faveur des populations touchées, de la poursuite de l’identification de toutes les aires de santé riveraines et ménages touchés et du renforcement de la surveillance épidémiologique dans la province.

Le Gouvernement a rappelé qu’il est interdit de consommer l’eau polluée, les poissons et autres animaux aquatiques des rivières Kasaï et Tshikapa.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.