dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Le Comité multisectoriel de riposte contre la Covid-19 affirme avoir maîtrisé la pandémie

3 min read

Docteur Jean Jacques Muyembe Tamfumu, directeur de l’INRB à Kinshasa, le 01/02/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La maladie à Coronavirus est maitrisée en RD Congo. A ce jour, le pays compte 61 décès depuis plus d’une semaine. Une baisse de mortalité, fruit de l’amélioration de la prise en charge de malades, a indiqué le Comité multisectoriel de riposte contre la Covid-19, le mercredi 20 mai 2020, à l’issue d’une réunion entre ce comité, l’hôtel de ville de Kinshasa et le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Dressant le compte-rendu de la réunion et saisissant la balle au bond, Gentiny Ngobila, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, a annoncé que comme la pandémie de Coronavirus est sous contrôle, la réflexion est menée pour envisager un déconfinement progressif ordonné et maîtrisé de la commune de la Gombe.

Selon le gouverneur, il s’agira de commencer par les secteurs productifs en prenant toutes les précautions pour ne pas relancer cette maladie. Il a souligné le fait que le chef du Gouvernement congolais a donné des instructions claires pour que les différents acteurs, concernés par cette crise sanitaire, soient associés dans les réunions sectorielles pour ce déconfinement à la carte

Signalons que le Comité multisectoriel de riposte contre la Covid-19, outre le Premier Ministre Ilunga qui en assume la présidence, est composé des ministères de l’Intérieur, du Budget, des Finances, de la Santé, des Affaires sociales, des Actions humanitaires, d’un représentant du Chef de l’Etat, du Secrétariat général du Gouvernement et du Secrétariat Technique chargé de la riposte contre la Covid-19. Le Ministre de l’ESU, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, le Commissaire général de la PNC, l’AG/ANR, et le DG de la DGM, ont été associés à la réunion tenue par ledit Comité.

Essoufflement

Ce déconfinement devrait intervenir rapidement car l’hôtel de ville de Kinshasa et le Comité multisectoriel de riposte contre la Covid-19 est essoufflé dans la gestion au quotidien des barrières installées ici et là dans la commune de la Gombe.

Il n’y a plus de savon, solide ou liquide, à ces barrières et l’eau n’y coule pas comme il se doit. Il faut cependant apprécier le caractère positif des agents commis à cette tâche. Il y a du savon, affirment-ils à une question ayant trait à cette matière, même si visiblement il n’y en a pas.

Bilan de la désinfection

La population attend aussi le bilan du Gouvernement provincial de la ville de Kinshasa et/ou du Gouvernement central sur la désinfection des bâtiments de cette municipalité.

Jusque-là, on a attendu parler de la désinfection de l’Hôtel du Gouvernement, du Palais du peuple et de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB). Cette action ne devrait pas se limiter à ces trois structures. Y a-t-il eu désinfection d’autres bâtiments dans cette commune ? La question reste posée.

LP

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.