LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : L’affectation d’1% à la recherche scientifique dans le Budget national reste un rêve

2 min read

Le projet de loi de finances pour l’exercice 2020 a été adopté le mercredi 20 novembre 2019 à l’Assemblée nationale après les réponses du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, à la suite des préoccupations soulevées par les députés lors de la présentation de son économie, le lundi 18 novembre 2019.  Evalué à 16.895,5 milliards de Francs Congolais (10 milliards USD), ce projet de budget sera envoyé à la commission économie et finances (ECOFIN) pour amendement avant sa promulgation par le président de la République après la seconde lecture au Sénat.

Seulement 0,41% a été alloué à la recherche scientifique. De 2009 à 2019, le budget alloué à ce secteur a varié de 0,29 à 0,59% du budget national. Comme il a été souligné à maintes reprises, ce secteur restera l’éternel parent pauvre de la vie nationale.

« Le minimum devrait être le 1% conformément à la résolution des chefs d’Etat réunis à Lagos en 1980, approuvée par le conseil exécutif de l’Union africaine dans la décision de Khartoum et réaffirmée à Addis-Abeba et à Malabo en 2014, qui demande à chaque pays d’affecter 1% PIB à la recherche. Je propose que ce budget soit revu à la hausse, ne fut-ce qu’ajouter le 0,59 pour faire 1%, et la création d’un fonds d’appui à la recherche qui trouverait des substances, c’est-à-dire de l’argent dans le fonds de générations futures. Voilà ce à quoi doit servir le fonds de générations futures, c’est la recherche et dans l’innovation technologique ». Ces propos sont du député national Moïse Nyarugabo, élu d’Uvira, qui a plaidé pour l’augmentation de cette modique somme.

Face à ce secteur, les gouvernements qui se suivent en RDC se ressemblent et, devant ce fait, que faut-il espérer de ce secteur tant la recherche scientifique avance avec l’argent.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *