LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : La peste serait en progression en Ituri

2 min read

La République démocratique du Congo abrite un des plus anciens foyers de peste au monde, dont l’activité semble s’accroître depuis fin 2020, dans une zone reculée, aux confins de l’Ouganda et du Soudan du Sud., signale un article publié le samedi 6 mars 2021 par l’Agence France Presse (AFP) avec le titre « RDC : sur les traces d’un des plus anciens foyers de peste au monde ».

L’article signale que c’est en 1926 que le bacille a été identifié dans l’actuelle province de l’Ituri. Le foyer congolais est le plus ancien au monde, affirme la Division provinciale de la santé.

Cette information est consécutive à une descente sur terrain d’une équipe pluridisciplinaire dépêchée sur place.

Depuis le 15 novembre, 335 cas suspects ont été enregistrés, dont 7 décès, selon les registres épidémiologiques consultés sur place. La transmission à l’homme se fait via les puces infectées présentes sur les rongeurs, et les rats noirs en particulier. Les rats contaminent les foyers en pénétrant dans les maisons, attirés par la nourriture et les stocks de vivres, indique l’article

Selon la Division provinciale de santé, la population est ignorante du danger que représentent les puces et les rats dans la transmission et le maintien de la peste.

L’on déplore que le laboratoire régional spécialisé pour les analyses de la souche, autrefois installé dans la province, ne soit plus fonctionnel depuis plus de 30 ans. Ce qui oblige les acteurs sur le terrain à envoyer les échantillons à l’Institut national de recherche biomédicale à Kinshasa, à plus de 2 000 km.

Le Papyrus espère que les autorités compétentes se penchent aussi sur ce dossier comme sur la maladie à virus Ebola et la pandémie de Covid-19 qui secouent aujourd’hui la RDC.

JRB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.