LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : Dr Muyembe invité à une préparation rigoureuse contre le Coronavirus

3 min read

Docteur Jean Jacques Muyembe Tamfumu, directeur de l’INRB à Kinshasa, le 01/02/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a, dans son discours d’ouverture de la session de mars le lundi 16 mars 2020, appelé le Docteur Jean Jacques Muyembe, directeur de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) et secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte à l’épidémie à la maladie à virus Ebola (CMRE), à une  » préparation rigoureuse pour faire face également à la maladie du coronavirus qui menace la santé et quiétude de l’humanité« .

« Nous avons certes vaincu l’épidémie d’Ebola pour l’instant et rendons hommage au gouvernement et particulièrement au service de santé et aux équipes de Dr Muyembe que je salue. Nous lui demandons encore une préparation rigoureuse assortie de son expérience qui limiterait l’arrivée de ce virus sur notre territoire. La dangerosité de ce virus devrait nous pousser à réfléchir sérieusement, sur certaines de nos habitudes comme à titre d’exemple les embrassades et les accolades », a déclaré Alexis Thambwe Mwamba.

Le ministre de la Santé publique, Dr Eteni Longondo, a annoncé le troisième cas du coronavirus au pays, le dimanche 15 mars 2020. Il s’agit d’un congolais qui revenait de la Suisse. Le ministre a appelé tous les citoyens au calme et à respecter scrupuleusement les mesures d’hygiène.

Au moins vingt pays africains touchés

La pandémie de coronavirus fait une percée en Afrique où elle a atteint déjà une vingtaine des pays. Il s’agit de l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Cameroun, le Sénégal, le Nigéria, le Togo, la Côte d’Ivoire, la RD Congo, le Ghana, la Namibie, la République centrafricaine, le Congo, la Guinée équatoriale, l’Eswatini, l’Ethiopie, le Gabon, la Guinée, le Kenya et la Mauritanie.

Le Rwanda où des cas de coronavirus ont été signalés n’était pas répertorié sur la liste de l’OMS du dimanche 15 mars 2020. Dans la majorité des pays africains, le coronavirus est introduit pas des voyageurs. Dans sa liste, l’OMS a signalé que 4 pays africains ont déjà enregistré des transmissions locales : l’Afrique du Sud (38 cas confirmés), l’Algérie (37 cas confirmés), le Sénégal (21 cas confirmés) et le Cameroun (3 cas confirmés). Tous les 3 cas de la RDC sont importés.

L’Europe devient l’épicentre de la pandémie

Lors de sa conférence de presse le vendredi 13 mars 2020 à Genève, le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré : « Plus de 132 000 cas de COVID-19 ont maintenant été signalés à l’OMS, dans 123 pays et territoires. 5 000 personnes ont perdu la vie, une étape tragique. L’Europe est désormais devenue l’épicentre de la pandémie, avec plus de cas et de décès signalés que le reste du monde réunis, à l’exception de la Chine. Aujourd’hui, plus de cas sont signalés chaque jour qu’en Chine au plus fort de son épidémie ».

Certains pays africains ont commencé à fermer leurs frontières avec des pays européens. La RDC n’a pas encore envisagée une telle initiative. Mais comme tous les cas de coronavirus sont des cas importés, le Gouvernement a intérêt à interdire les vols aériens avec certains pays comme la France par exemple.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.