ven. Août 12th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

RDC : 18 albinos décédés de la Kératose à Kananga

2 min read

« 18 albinos sont décédés de la Kératose sur 53 cas enregistrés en l’espace de 8 mois à Kananga », a déclaré à Radio Okapi le jeudi 27 février 2020 Mme Rosette Mbombo, présidente de l’Association des albinos pour l’accomplissement de l’ordre de vie (AOV). Kananga est le chef-lieu de la province du Kasaï Central.

 La Kératose actinique est également nommée kératose solaire. Cette maladie, selon les experts, correspond à un ensemble de dommages cutanés provoqués par des expositions trop prononcés aux rayons UV du soleil ou artificiels. La plupart des patients ne développent pas une seule kératose.

La maladie touche le plus souvent le visage, les lèvres, les oreilles, le dos des mains, les avant-bras, le cuir chevelu et le cou. La plaque squameuse rugueuse croît lentement et ne provoque généralement pas d’autres signes ou symptômes. Le développement d’une lésion peut prendre des années

La présidente de l’AOV a déploré l’indifférence de l’exécutif provincial face à la situation sanitaire des albinos : « Le gouvernement provincial a, en date du 12 juin 2019, exprimé le souhait de prendre en charge médicale tout albinos atteint par la kératose. Ce qui semblait compatir aux souffrances des albinos. Mais, à ce jour cette promesse se transforme en chapelet de bonnes initiations, car à ce moment sur 53 albinos atteints par la kératose 18 sont morts. Et dans cette province sur une population albinos de 2 352, soit 857 sont atteints par le cancer de la peau dont près de 50% atteignent d’ici peu le troisième degré qui est un cas inguérissable ». 

Elle a alors lancé un appel aux autorités nationales, particulièrement au Chef de l’Etat,  pour une action humanitaire d’urgence au profit des albinos du Kasaï Central.

Cette situation est peut-être  vécue par d’autres albinos sur l’ensemble du pays, d’où le Gouvernement devra prendre des mesures qui s’imposent pour ces compatriotes.   

JRB

Photo à la une est de Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.