LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Professeur Dr. Jean-Noël Mputu Kanyinda

3 min read

Mputu Kanyinda Jean-Noël est né à Kisangani le 25 décembre 1978. De nationalité congolaise, marié et est père de 3 enfants.

Il a effectué ses études primaires à l’Institut Boma Mungu (IBM) ex-colonie scolaire de Boma et les études secondaires au Lycée Luzolo (Lycée Sainte Agnès) à la mission catholique de Nkolo au Kongo Central, sanctionné par un diplôme d’Etat en Biologie-chimie en 1998.

Le jeune Mputu débarque alors à Kinshasa pour entamer les études universitaires au Département de Chimie à la Faculté des Sciences de l’Université de Kinshasa où il obtient sa licence avec la mention distinction en 2005.

Entre 2006 et 2009, il a exercé une carrière d’assistant de chimie à l’Université de Kinshasa, à l’Université Protestante de Kimpese (UPK) à la faculté de médecine et a participé à la création de la Faculté de médecine à l’Université Protestante du Congo (UPC) sous l’encadrement du feu Professeur Noki Vesituluta son mentor.

En 2009, grâce à une bourse de la coopération technique belge, il a commencé son doctorat en Sciences Agronomiques et Ingénierie Biologique, dans le Département de Chimie et Bio-industrie de l’Université de Liège campus de Gembloux.

Le 25 juin,il est proclamé docteur en Sciences option Biochimie de l’université de Liège.

En 2011, il suit une formation en HACCP (HazardAnalysisCritical Control Point) de l’agroalimentaire, en cytométrie en flux, en HPLC.

En 2012, il a travaillé dans le projet CONSALIM (conseil alimentaire) du pole Wagralim du plan marshal II de la région wallonne en Belgique.

En juillet 2013, il est nommé professeur associé au Département de Chimie à l’Université de Kinshasa dans les unités de Chimie Analytique et Biochimie.

De 2014 à 2017, il a enseigné la chimie et la biophysique à l’Université Evangélique en Afrique (UEA) Bukavu dont il est l’initiateur de la filière Food Chemistry

En 2015, il est en formation comme expert à l’OPCW organisation for the prohibition of chemical weapons acronyme en français (organisation pour l’interdiction des armes chimiques).

Pendant la même période il a assuré les charges horaires de chimie, biochimie et biophysique à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL), Université de Goma (UNIGOM) et à l’Université Catholique la Sapientia toujours à Goma.

A partir de 2018, il enseigne à l’Université de Lubumbashi à la faculté d’Agronomie et à l’Université William Booth à la faculté de Médecine. Et aussi à l’Institut Supérieur Pédagogique de la Gombe.

En 2019, il a suivi une formation de 6 mois en Belgique comme Coordinateur en Qualification et validation Biopharmaceutique (tout ce qui concerne l’élaboration des biomédicaments)

En décembre 2019, il a été nommé Professeur Full

En 2019, il a commencé un deuxième doctorat en sciences des matériaux au Département de Géologie, à la Faculté de Polytechnique de l’Université de Mons.

Ses recherches sont orientées sur la formulation et la transformation des aliments, la biochimie et la chimie alimentaire, l’environnement minier et microbiologie industrielle.

A la faculté des sciences, il est titulaire des cours de Chimie analytique II, d’analyse chimique dans l’industrie, chimie analytique approfondie, microbiologie des eaux, chimie alimentaire, biochimie industrielle, Industrie d’extraction et de fermentation, séminaire de chimie analytique dans les trois cycles (1er, 2ème et 3ème).

Comme travaux rédigés et publications scientifiques, il est l’auteur d’un livre au niveau international sur le séchage et d’un livre de biochimie médicale. Il est également auteur et coauteur de plus d’une quinzaine des publications scientifiques à comité de lecture international.

Il est reviewer dans plusieurs revues scientifiques en Europe et Asie.

Il est également promoteur d’une thèse de doctorat sur la pollution mercurielle des zones d’orpaillage de Fizi dans le Sud-Kivu. Thèse qui sera soutenue d’ici quelques mois.

Le Papyrus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *