LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Pas d’unanimité autour du pacte républicain entre Ramazani Shadary et les professeurs d’universités

1 min read

Le pacte républicain signé le samedi 3 septembre 2018 dans un hôtel de Kinshasa entre les professeurs d’universités, conduits par l’historien Elikya Mbokolo, est mal perçu par quelques-uns de leurs collègues.

Dans son mot, le Prof Elikya Mbokolo est formel en affirmant qu’Emmanuel Ramazani Shadary est le candidat qui envoie le meilleur profil de tous, vu son niveau académique, son savoir-faire, son sens d’humilité.

Le Professeur Elikia Mbokolo qui avait conduit ses collègues auprès de Ramazani Shadary le considérait comme «  un candidat de rupture» et le voyait déjà président pour lui exposer (en quelle qualité ?) les problèmes majeurs de l’enseignement universitaire en RD Congo.

Réagissant à cette rencontre, le professeur André Mbata écrit : « Triste et scandaleux dans un pays où, heureusement, le ridicule ne tue pas. Un manifeste, une déclaration ou un appel des universitaires dignes de ce nom couronne généralement une activité scientifique : un colloque, une conférence, un atelier…comme nous l’avons toujours fait dans le cadre des conférences universitaires. Mais que pouvait-on demander des personnes qui ne sont pas habituées à un tel exercice même si elles trimballent ou exhibent quelques diplômes des universités ? »

Pour lui, le péril de la Nation que nous avons toujours fustigé est passé par l’Université.

JRB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *