ven. Août 12th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Nouvelle souche de Covid-19 : La RDC est distraite

2 min read

Exif_JPEG_420

Une nouvelle souche de coronavirus a été signalée en Afrique du Sud et au Nigeria par les medias depuis quelques jours, mais cela n’a suscité aucune réaction de la part de beaucoup de pays africains en général, la RDC en particulier.

Une attitude totalement différente des autres pays dès l’annonce de l’apparition de la nouvelle variante de coronavirus au Royaume- Uni le 20 décembre dernier. Plusieurs pays européens, asiatiques et américains avaient décidé d’arrêter tous mouvements entre leurs pays et le pays du premier ministre Boris Johnson.

Rien n’a changé en RDC. Or, hebdomadairement, il y a plus ou moins une dizaine des vols entre la RDC et l’Afrique du Sud. Ces vols partent de Kinshasa, de Lubumbashi et de Goma. Le Gouvernement congolais n’a rien interdit. Tout se passe comme si l’on était dans une situation normale.

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, était lui-même arrivé en Afrique du Sud le vendredi 18 décembre 2020 pour une mission d’Etat. Citant des sources aéroportuaires, les medias ont confirmé la présence de quelques officiels congolais qui avaient précédé le chef de l’Etat en Afrique du Sud. Tshisekedi et Ramaphosa se sont entretenus le samedi 19 décembre 2020. Le chef de l’Etat et sa suite ont-ils été testés à leur retour au pays ? La question reste posée.

Nul n’ignore que cette maladie a déjà secoué plusieurs chefs d’Etat, dans la foulée on peut citer l’Américain Donald Trump, le Brésilien Jair Bolsonario, le Français Macron ou le Premier ministre britannique Boris Johnson. Deux proches du pape François au Vatican ont été déclarés positifs au Covid-19. Cela pour dire que cette maladie frappe partout, dans un milieu de luxe comme dans un environnement pauvre.

Même si dans sa bénédiction Urbi et Orbi le 25 décembre dernier, le pape a plaidé pour des vaccins pour tout le monde, les pays africains n’ont pas encore eu accès à ces vaccins. Reste à savoir si les Africains, remontés dans les réseaux sociaux contre les vaccins, vont les accepter.

La RDC et les pays africains sont invités à prendre au sérieux cette pandémie et prendre des dispositions qui s’imposent. Ils doivent cesser d’être distraits car la maladie est en train d’effectuer une mutation. Même si l’OMS estime que cette mutation est naturelle, les Etats n’ont aucune dérogation pour être distraits.

JRB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.