LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Mgr SikulI Paluku Melchisédech, Evêque de Butembo-Beni, a reçu sa première dose du vaccin AstraZeneca

3 min read

Mgr SikulI Paluku Melchisédech, Evêque du diocèse de Butembo-Beni et membre de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), dans la province du Nord-Kivu, a pris le mardi 18 mai 2021 sa première dose de vaccin Astrazeneca contre le Coronavirus, aux Cliniques de l’Université catholique du Graben (UCG), signale le site web de son diocèse.

Se confiant à la presse après sa vaccination, Mgr Sikuli  a félicité le gouvernement congolais pour avoir songé à la santé de la population, du moins les habitants qui voudraient se protéger et protéger les autres en recevant le vaccin contre la covid-19.

Le vaccin n’a rien laissé comme séquelle dans mon corps. Après l’avoir reçu, je me sens bien, a-t-il ajouté.

Mgr Sikuli encourage les candidats à ce vaccin et les volontaires à le recevoir sans problème. Ce n’est pas le premier vaccin que je reçois depuis mon enfance. Je me souviens que j’avais reçu un autre vaccin dans la colonne vertébrale, tout enfant que j’étais, je ne savais pas de quoi il s’agissait. Je suis venu librement. Au regard du danger que représente le Coronavirus contre toute la planète, il faut prendre le vaccin pour se protéger.

Il a poursuivi en ces termes, vue la charge pastorale me confiée, je dois me faire vacciner parce que je voyage trop et je suis en contact avec beaucoup de personnes à qui j’accorde des audiences ou à celles qui reçoivent différents sacrements de mes mains. Il faut que je me protège pour que je protège l’autre. C’est aussi une recommandation pour nous depuis le Vatican.

En guise de mobilisation de ses ouailles, indique le site de son diocèse, Mgr SIkuli Paluku Melchisédech s’est fait accompagner de quelques personnes qui ont fait comme lui. Il s’agit d’un prêtre par exemple qui a été vacciné juste après lui. Ce prêtre et un autre laïc vacciné depuis une semaine témoignent que le vaccin ne perturbe en rien le fonctionnement de l’organisme.

Depuis le début de la vaccination en RDC, le 19 avril 2021,  avec le vaccin AstraZeneca, 14.434 personnes ont été vaccinées, signale le bulletin du 18 mai 2021 du secrétariat technique du Comité Multisectoriel de la Riposte sur la situation épidémiologique du coronavirus.

Contre vents et marées, la vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca poursuit son bonhomme de chemin.

Déplorant la faible mobilisation des Africains pour la vaccination contre le Covid-19, le Président de la République de la RDC, Félix Tshisekedi, et ceux d’autres pays africains, ont plaidé pour la fabrication de ces vaccins en Afrique.

Cependant, signalons que l’Autriche, par le biais de son ministre de la Santé, Wolfgang Mückstein, va cesser d’utiliser le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 au début du mois de juin. Il a fait cette déclaration le lundi 17 mai 2021. L’Autriche justifie cette décision en évoquant des problèmes de livraison et sa mauvaise réputation, après des décisions similaires de la Norvège et du Danemark qui avaient, eux, justifié leur choix par les risques rares mais graves de complications.

A chacun d’apprécier et de prendre sa décision pour se faire vacciner ou pas.

JRB

NB. La photo à la Une est du site http://diocesebutembobeni.org

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.