ven. Août 12th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

L’OMS/RDC indique plusieurs défis à relever pour mieux lutter contre la Covid-19

2 min read

Exif_JPEG_420

« Mobilisation des ressources pour couvrir les besoins de la riposte. Au vu de la dynamique de l’épidémie de COVID-19, il s’agit d’une riposte qui va durer.  Renforcement de l’appui aux autres provinces touchées y compris le déploiement des réanimateurs pour appuyer les autres provinces affectées et renforcement des activités de préparation dans les provinces non encore affectées.

« Décentralisation du laboratoire, pour couvrir toutes les provinces du pays en diagnostic COVID-19 et approvisionnement régulier en réactifs (GeneXpert). Le retard dans le rendu des résultats de laboratoire ne permet pas la mise en œuvre rapide des interventions intégrées de santé publique autour des cas confirmés COVID-19 afin de couper promptement les chaines de transmission.

« Besoin en ambulances médicalisées, en intrants PCI et en matériels de réanimation pour les cas sévères. Les difficultés d’approvisionnement en intrants COVID-19 pour cause de pénurie au niveau global n’a pas facilité la mise en œuvre des interventions de riposte ».

Ce sont là les défis que l’OMS/RDC a indiqué dans son rapport d’activités à la riposte de la pandémie de Covid-19. Publié le dimanche 23 août 2020, ce rapport résume les 5 mois d’interventions de l’OMS en RDC. Il revient maintenant à l’Etat congolais de bien s’impliquer pour mettre un terme à la propagation de la pandémie dans le pays.

A ce jour, signale le rapport, 18 centres de traitement de la COVID-19 sont fonctionnels dans la ville province de Kinshasa qui regorge le plus grand nombre des cas et au moins 1 centre dans chaque province touchée soit 17 dans le reste du pays.

Depuis le début du mois d’août, nous assistons à une recrudescence des cas de COVID-19 dans la province du Nord-Kivu.  Au cours des 10 derniers jours (du 31 juillet au 9 août 2020) 25% de tous les cas confirmés de la RDC ont été notifiés au Nord-Kivu, faisant de cette province le nouvel épicentre de l’épidémie.

On observe que les femmes représentent 31% des cas confirmés, mais seulement 23% des décès. L’âge médian des hommes et des femmes est le même : 42 ans. Le plus jeune cas confirmé a 10 mois et le plus âgé a 98 ans, signale ce rapport.

Vous pouvez lire l’intégralité de ce rapport en cliquant RAPPORT D’INFORMATION -5 MOIS D’INTERVENTIONS DE L’OMS EN APPUI AU GOUVERNEMENT FACE A LA COVID-19 – WHO DRC –

JRB

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.