LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Les comités nationaux de bioéthique ont recommandé la prise en compte des principes éthiques et les dimensions du changement climatique dans leur plaidoyer en Afrique sub-saharienne

3 min read

Les comités nationaux de bioéthique et le réseau impliqué ont recommandé la « prise en compte des principes éthiques et les dimensions du changement climatique dans leur plaidoyer auprès des autorités nationales et infranationales en ce qui concerne l’élaboration des politiques, ainsi que la mise en œuvre des politiques publiques et le processus d’évaluation en matière de santé publique et de réponses au changement climatique ».

C’est l’une des recommandations prises par les participants à la première Conférence régionale africaine des comités nationaux de bioéthique (CNB), notamment les membres des comités nationaux de bioéthique issus de vingt-trois pays d’Afrique subsaharienne réunis sous le thème « l’éthique du changement climatique« , à Mombasa, au Kenya, du 12 au 14 février 2020.

Ils ont aussi recommandé de renforcer l’interface entre la recherche et la politique en ce qui concerne les intersections des questions de bioéthique et de changement climatique, afin d’aider au mieux la prise de décision et la mise en œuvre de stratégies pertinentes à long terme, y compris la réduction des risques en réponse au changement climatique ; de promouvoir la production de preuves scientifiques, ainsi que les connaissances autochtones et locales, lorsque pertinent, pour éclairer la prise de décision en réponse aux défis de l’atténuation et de l’adaptation au changement climatique ; de renforcer et promouvoir de meilleures stratégies d’information et d’alerte rapides en ce qui concerne les impacts et les conséquences du changement climatique, et promouvoir dans leur  plaidoyer auprès des autorités nationales et infranationales, la mise en œuvre de stratégies d’adaptation au changement climatique, y compris la mise en place d’initiatives visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à favoriser la résilience climatique…

Ces comités nationaux bioéthiques se sont engages en outre à rendre ces recommandations opérationnelles en soutenant le travail du Secrétariat établi par la 1ère Conférence régionale africaine des comités nationaux de bioéthique – composé d’une Présidente, des deux Vice-président(e)s et des deux Rapporteur(e)s – qui élaborera un mécanisme de suivi, de mise en réseau, et de partage d’informations, et préparera la prochaine session de la Conférence régionale en 2022, en amont du 14ème Sommet mondial de bioéthique ; intensifiant les efforts de recherche et de délibération sur les dimensions intersectionnelles du changement climatique et de la pauvreté, du genre, de la santé publique, entre autres, en mettant particulièrement l’accent sur les effets sur les populations les plus vulnérables ; encourageant de nouvelles recherches et initiatives sur les implications éthiques du changement climatique, en impliquant les réseaux universitaires et de la société civile aux niveaux national et régional…

Les participants à la première à la première Conférence régionale africaine des comités nationaux de bioéthique  ont invité l’UNESCO, entre autres,  à intensifier ses efforts pour promouvoir des débats publics sur les dimensions éthiques du changement climatique aux niveaux national, régional et international ; à   appuyer la mise en place de mécanismes d’incitation pour encourager l’engagement des jeunes chercheurs dans de nouvelles voies de recherche sur la bioéthique et l’éthique du changement climatique ; à soutenir la création et le renforcement des capacités des Comités nationaux de bioéthique (CNB), tout en continuant à plaider pour que les gouvernements soutiennent les CNB…

Le rapport établi à l’issue de cette rencontre sera soumis au 13ème Sommet mondial de bioéthique, prévu du 18 au 20 mars 2020, à Lisbonne, au Portugal.

Voici l’intégralité de ce rapport, prière cliquer ce lien Communique from the 1st African Regional Conference – FRENCH.docx

JRB

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *