LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

L’éruption du volcan Nyiragongo met à nu l’insouciance du Gouvernement sur la question de la recherche scientifique

3 min read

Nous allons pouvoir résoudre toutes les questions liées au fonctionnement de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG). Les solutions sont immédiates, a promis le lundi 24 mai 2021 à Goma le ministre de la Recherche scientifique, José Panda Kabangu. Il fait partie de la délégation du gouvernement central dépêchée dans cette ville pour faire l’évaluation des dégâts causés par l’éruption du volcan Nyiragongo. Le ministre Panda a par ailleurs reconnu une mauvaise gestion du matériel confié à l’OVG, se disant décidé à suivre de près les listes de nouveaux équipements à payer. Il a aussi évoqué la situation sociale du personnel, promettant de payer des primes aux chercheurs et même aux techniciens et administratifs pour que vous puissiez faire une gestion adéquate de ce que nous avons comme problème. C’est la radio Okapi qui a rapporté ces informations.

C’est après mort d’hommes et de dégâts considérables que le Gouvernement parle enfin de résoudre toutes les questions liées au fonctionnement de l’OVG. L’Etat congolais a laissé passer 7 mois, à partir du mois d’octobre 2020, cette structure de la recherche scientifique sans donner un sou. L’OVG n’avait plus la possibilité même d’utiliser l’Internet.

D’autres structures du secteur de la recherche scientifique sont dans la même situation que l’OVG. Elles sont à la fois abandonnées et oubliées par les gouvernants en RDC. Heureusement qu’il n’y a pas d’éruption volcanique partout pour faire connaître à l’opinion nationale l’insouciance des autorités sur la question de la recherche scientifique.

Bien des habitants de la ville de Goma ont déploré le manque d’informations relatives à l’éruption du volcan de la part de l’OVG. Ainsi parmi les causes lointaines de la mort de plus de 20 personnes et de dégâts à Goma suite à l’éruption, il sied de mentionner le Gouvernement de la RDC qui n’a pas donné des moyens conséquents aux chercheurs de l’OVG.

Si le Gouvernement avait donné des moyens financiers à temps, l’OVG allait alerter à temps la population et peut-être éviter la mort de certains  compatriotes lors de l’éruption.

Si elle était vraiment indépendante, la justice congolaise devrait chercher à ouvrir une enquête pour savoir à quoi ont servi les moyens financiers qui devraient être affectés à l’OVG depuis le mois d’octobre jusqu’au mois d’avril et qui sont à la base de cette situation. Ce sont les moyens de l’Etat et non des individus, ils ne devraient pas servir à autre chose qu’au travail de l’OVG.

En fait, au nom du Gouvernement, le ministre de la Recherche scientifique devrait commencer par s’excuser pour la non affectation des fonds à l’OVG pendant 7 mois et ensuite faire sa promesse de résoudre toutes les questions liées au fonctionnement de l’OVG, même si l’on ne sait pas à quelle date cette promesse va se concrétiser.

Avec ce qui est arrivé à Goma suite à l’éruption du volcan Nyiragongo et Le Gouvernement est vivement interpellé pour changer son fusil d’épaule sur la question relative à la recherche scientifique.

JR Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *