LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Le projet de la construction du port en eau profonde de Banana relancé

2 min read

La RDC et le Groupe DP World ont trouvé un compromis sur certaines clauses de la convention les liant pour la construction du port en eau profonde de Banana, dans la province du Kongo Central. C’est ce qui se dégage de la rencontre entre le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi et Suhail Albanna, Directeur régional pour l’Afrique de DP World, le mercredi 5 mai 2021 à Kinshasa, rapporte le site Deskeco.com dans un article publié le vendredi 7 mai 2021.

C’est dans cette perspective que le directeur Afrique du Groupe DP World et le directeur de cabinet du chef de l’État, Guylain Nyembo, ont signé un accord sur les 34 nouvelles clauses et sous-classes renégociées en présence du Président de la République, a signalé le site.

Pour le Chef de l’Etat, souligne le site, cette démarche a été dictée par la nécessité de réajuster la Convention avec la société émiratie DP World Africa Logistics NV (DP World) à sa vision de manière à ce que ce projet puisse développer les capacités de la République Démocratique du Congo en termes de commerce et logistique tout en accompagnant la croissance du pays et en jouant un rôle capital dans l’intégration régionale.

Selon la même source, les clauses renégociées vont être intégrées dans le nouveau contrat amendé que le Gouvernement Congolais et DP WORLD Group vont signer prochainement. C’est une fois cette étape franchie que le début des travaux de construction du port en eau profonde de Banana devra être lancé.

.Signé en 2018, quelques mois avant la fin de mandat de Joseph Kabila, le projet de construction du port en eau profonde de Banana, dans le Kongo central, a été gelé jusqu’à l’avènement de Félix Tshisekedi en janvier 2019. Et depuis, l’administration Félix Tshisekedi a toujours réclamé la révision de certaines clauses avant l’exécution du projet.

Évalué à plus de 1 milliard USD, la construction du port en eau profonde de Banana devrait durer 2 ans. Outre la construction du port en au profonde, ce contrat avec DP World porte aussi sur la gestion du port et d’une zone de libre-échange à Banana.

Le Papyrus espère que les scientifiques congolais seront mis à contribution pour l’exécution de ces travaux.

JRB

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *