LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Le projet de Document de politique scientifique nationale est en train d’être validé à Kinshasa

3 min read

Le 1er Ministre Sama Lukonde a ouvert le jeudi 14 octobre 2021 à l’hôtel Kampo, à Kinshasa, le Forum de validation du Projet de Document de politique nationale, en présence du ministre de la Recherche scientifique, Me José Mpanda.

Ce forum est organisé sous le haut patronage du Président de la République, avec l’appui de l’UNESCO.

Réalisé avec l’appui de l’UNESCO en RDC,  ce Projet final de de Document de politique nationale est le fruit d’un long processus amorcé depuis 2013 qui a pu produire un premier Projet en 2015, et dont le cheminement vers cette version finale est consécutif à la publication de l’Agenda 2030 (Objectifs du Développement Durable) par les Nations Unies en 2016, à l’élaboration du Plan National Stratégique de Développement (PNSD) par le Gouvernement congolais entre 2017 et 2018, à la production des indicateurs de la Recherche-Développement (R-D), au Rapport des consultations participatives et au lancement de la Stratégie de la Science, de la Technologie et de l’Innovation pour l’Afrique à l’horizon 2024 (STISA 2024) par la Commission de l’Union Africaine en 2015.

Selon le site de l’UNESCO en RDC, ce forum réunit la Présidence, la Primature, les deux chambres du Parlement (Sénat et Assemblée Nationale), les membres du Gouvernement, les Secrétaires Généraux, les Directeurs de la Division d’Etudes et Planification (DEP) des Ministères en charge de l’environnement, Hydrocarbure, Mines, Plan, Agriculture, Enseignement Supérieur et Universitaire puis Communication, les Directeurs Généraux et recteurs des Universités et Instituts Supérieurs, les chercheurs, les missions diplomatiques accréditées à Kinshasa, le Coordonnateur Résident et des Représentants d’Agences du SNU en RDC, dans le but de valider ce Projet de politique pour doter le Secteur de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique d’un Document de Politique Scientifique Nationale.

Il convient de signaler qu’avec l’adoption de ce document de Politique scientifique nationale, c’est une vieille préoccupation des chercheurs congolais qui trouvera enfin une réponse.

En effet, à la Conférence nationale souveraine (CNS), en 1992, les participants avaient fait le constat selon lequel l’Etat n’a jamais défini clairement la politique scientifique et technologique du pays. Ils ont alors proposé que le Gouvernement de la 3ème République définisse une politique scientifique et technologique cohérente susceptible de résoudre les problèmes essentiels de l’homme zaïrois et de sa société : alimentation, santé, habitat, éducation, etc.

En 2005, lors des Etats généraux de la recherche scientifique, les participants avaient constaté l’absence d’un programme national de recherche articulé aux priorités de développement du pays. Ils ont alors recommandé l’articulation des programmes de recherche aux priorités du plan de développement national se fondant sur l’élaboration d’un programme national de recherche à partir des Objectifs du Millénaire et de la stratégie gouvernementale de la réduction de la pauvreté ; la mise en œuvre des programmes sectoriels de la recherche scientifique et technologique avec une attention particulière sur le savoir et savoir-faire endogène pour lesquels la création d’une chaire UNESCO est jugée pertinente ; etc.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.