LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Le ministère de la Recherche scientifique a salué la promesse faite par Tshisekedi de réhabiliter les centres de recherche

2 min read

« C’est moi qui suis à l’honneur et l’homme le plus heureux ce jour parce que nous sommes dans mon domaine de la recherche. Et je suis très flatté par cette promesse ferme du chef de l’Etat Antoine-Félix Tshisekedi. Ferme parce que quand il promet souvent, il réalise. Et nous sommes très convaincus qu’il le fera aussi pour notre secteur », a déclaré José Mpanda Kabangu, Ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique.

Cette déclaration est consécutive à la promesse faite par le chef de l’Etat lors de l’inauguration du laboratoire agricole de Kalambo, le 8 octobre dernier. En effet, le Président de la République, Félix Tshisekedi a promis la relance des tous les centres et instituts de recherche du pays.

« Mon Ministère, comme je l’ai toujours dit, est transversal. Il s’immisce qu’on le veuille ou pas dans beaucoup de ministères. Comme ici à IITA ( l’Institut international de l’agriculture tropicale), les recherches seront effectuées dans le domaine de l’agriculture. Donc, nous devons collaborer avec le ministère de l’Agriculture. Ce qui me pousse à déclarer sans être contredit que notre ministère est le socle du développement et de l’émergence de la RDC », a ajouté le ministre.

Pour José Mpanda, l’attention du Gouvernement doit se focaliser sur d’autres centres de recherche étatiques,  qui émargent du budget de l’Etat mais qui sont dans la majorité dans la précarité. En effet, après échanges qu’il a eus depuis sa prise des fonctions avec les différents comités de gestion des centres de recherche dans divers domaines, il a réalisé que tous sont butés à la seule difficulté de frais de fonctionnement. Cela fait que le travail de chercheurs ne se fasse pas comme il se doit. La dernière allocation du Gouvernement des frais de fonctionnement pour la plupart de ces centres de recherche date de 2016.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.