LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

La résistance aux antibiotiques atteint des niveaux dangereusement alarmants

2 min read

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la résistance aux antibiotiques atteint désormais des niveaux élevés dans toutes les régions du monde, a dit le professeur Crispin Mulaji de l’Université de Kinshasa et secrétaire du Programme de Renforcement des Capacités en Enseignement et Recherche en Sciences de l’Environnement (PRCERSE).

C’était le vendredi 16 novembre 2018 à la salle Mgr Munzihirwa du Collège Boboto à Kinshasa, où le PRCERSE, sous le haut patronage de l’OMS, a organisé un atelier d’échange d’informations et d’expériences scientifiques sur les antibiotiques et résistances antimicrobiennes, dans le cadre de la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques.

Dans son mot d’introduction à cette conférence, le professeur Mulaji a affirmé que la situation est particulièrement alarmante dans les pays  tropicaux en voie de développement, notamment en Asie du Sud et en Afrique Subsaharienne, telle la RD Congo.

En plus dans les pays du Sud, les antibiotiques sont vendus sans ordonnance, a-t-il ajouté.

D’ici 2050, si rien n’est fait, la problématique de la résistance aux antibiotiques va tuer plusieurs millions des personnes dans le monde, plus particulièrement dans les pays en voie de développement, a-t-il conclu.

En ouvrant cet atelier, le professeur José Wambale de l’Unikin a déclaré que cet atelier visait entre autres les voies et moyens de la mise en place d’une structure de recherche de la lutte contre l’antibiorésistance en RDC.

JR Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.