LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

La RDC à l’heure de la permaculture

1 min read

La permaculture c’est faire l’agriculture autrement. L’objectif premier n’est pas de maximiser le profit en d’autres termes de rémunérer, en priorité, le facteur capital financier. Le but, et c’est cela le côté éthique de la permaculture, c’est de nourrir la terre afin qu’elle nous nourrisse en retour; c’est de valoriser le facteur travail. Il s’agit de percevoir l’agriculture comme multifonctionnelle et non comme une activité pour transformer l’agriculteur en une machine à sous. Il s’agit de se réconcilier avec la nature afin qu’elle nous offre gracieusement ce qu’elle a de plus cher, durablement.

La permaculture est guidée par une pensée holistique. Elle consiste à transformer un rêve en conception (design). Elle repose sur le principe d’utiliser le moins possible les intrants (inputs) dont on ne maîtrise pas les prix comme le carburant, les engrais, les insecticides, les aliments pour volaille etc.. Elle prône de transformer les problèmes en solution : la fiente qui provient de l’élevage des poules devient solution pour le maraichage.

Il faut rentabiliser économiquement et d’une manière durable les fermes en combinant les spéculations végétales et animales qui s’intègrent très bien.

Pour lire la suite aller dans le site www.lepapyrus.cd,   chercher la rubrique Le Mensuel et cliquer sur le Papyrus n°33 ou cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.