dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

La moitié des personnes a adhéré aux mesures de prévention Covid-19 en RDC

2 min read

Malgré les restrictions obligatoires imposées par le gouvernement, seulement environ la moitié des personnes interrogées ont adhéré aux mesures de prévention Covid-19 en RDC. Les disparités entre les provinces sont remarquables. Il est urgent d’explorer plus avant les raisons de ces disparités et les facteurs associés à la non-adhésion. C’est la conclusion d’une étude intitulée « Factors associated with adherence to COVID-19 prevention measures in the Democratic Republic of the Congo (DRC): results of an online survey » (Facteurs associés au respect des mesures de prévention du COVID-19 en République démocratique du Congo (RDC) : résultats d’une enquête en ligne).

Ils ont livré les résultats de leur étude : Les données de 3268 participants ont été analysées. Les masques faciaux n’ont pas été utilisés par 1789 (54,7 %) participants. Le non-respect de la distanciation physique a été signalé par 1364 (41,7 %) participants. 501 (15,3%) participants n’ont pas observé de lavage régulier des mains. Cinq variables étaient associées à une mauvaise observance : un niveau d’éducation inférieur, vivre avec d’autres personnes à la maison, être sans emploi/étudiants, vivre avec un partenaire et ne pas être un professionnel de la santé.

L’étude a été publiée dans le journal BMJ et reprise dans le site de l’Ecole de santé publique de l’Université de Kinshasa  par les chercheurs John Dinanga Ditekemena, Dalau Mukadi Nkamba ,  Hypolite Mavoko Muhindo, Nelson Fodjo Siewe, Christophe Luhata, Rafael Van den Bergh, Antoinette Tshefu Kitoto, Wim Van Damme, Jean Jacques Muyembe et Robert Colebunders.

Cette étude qui est une enquête en ligne transversale basée sur la population avait comme objectif  d’évaluer le niveau d’adhésion aux mesures de prévention Covid-19 en RDC et d’identifier les facteurs associés à la non-adhésion.

L’étude a été menée dans 22 provinces de la RDC. Cinq provinces avec un nombre satisfaisant de répondants ont été incluses dans l’analyse : le Haut Katanga, le Kasaï-Central, le Kasaï-Oriental, Kinshasa et le Nord Kivu. Les participants étaient des personnes âgées de plus ou moins 18 ans, vivant en RDC. Un total de 3268 participants a été inclus dans l’analyse de l’étude.

A l’étape des résultats primaires et secondaires. Les chercheurs ont calculé les scores d’adhésion à l’aide des réponses à 10 questions concernant les mesures préventives COVID-19 recommandées par l’OMS et le ministère de la Santé de la RDC.

Ils ont utilisé une analyse de régression logistique avec des équations d’estimation généralisées pour identifier les facteurs de mauvaise adhésion. Ils ont également posé des questions sur la présence ou l’absence de symptômes pseudo-grippaux au cours des 14 jours précédents, si un test Covid-19 a été effectué et le résultat du test.

LP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.