LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Greenpeace Afrique invite les autorités de la RDC à s’attaquer à la crise de la pollution plastique

2 min read

« Les inondations qui deviennent récurrentes en RDC comme dans plusieurs autres pays du monde sont l’un des signes forts que le changement climatique est une réalité et nécessite une action urgente des dirigeants. Nous devons nous attaquer à la racine du problème. Les inondations que nous connaissons aujourd’hui sont le résultat de peu ou pas de prévoyance de la part du gouvernement », déclare Ranece Jovial Ndjeudja, Chef de la campagne forêts du Bassin du Congo à Greenpeace Afrique, cité dans un communiqué rendu public le mercredi 26 octobre 2022.

Ce communiqué est consécutif à la pluie diluvienne qui s’est abattue à Kinshasa le lundi 24 octobre 2022. Des canalisations d’eau étant en majorité bouchées par des immondices, particulièrement des bouteilles en plastique, plusieurs quartiers et artères étaient inondés par les eaux.

Ranece Jovial estime que « pour s’attaquer à la crise de la pollution plastique et mettre fin à la culture du jetable, les grands pollueurs comme Coca-Cola, Pepsi, Nestlé, Unilever au niveau global et aussi toutes les nouvelles compagnies indo-pakistanaises de production de plastique au niveau local doivent de toute urgence éliminer le plastique à usage unique en remplaçant leurs emballages par des systèmes de recharge et de réutilisation ».

Greenpeace Afrique appelle ainsi le gouvernement congolais à « prendre ses responsabilités et à reconsidérer ses engagements internationaux en matière de gestion des risques et des catastrophes naturelles, de protection des populations et de lutte contre le changement climatique ».

Pour conclure son communiqué, le chef de la campagne forêts du Bassin du Congo à Greenpeace Afrique a recommandé aux autorités congolaises d’assurer urgemment la mise en œuvre des mesures du plan national de contingence avec un accent sur les risques d’inondation.

LP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *