dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Glasgow accueille la COP26 pour limiter ou non la crise climatique

2 min read

La ville écossaise de Glasow va abriter du 31 octobre au 12 novembre 2021 la Conférence internationale sur le climat. Les différents Etats vont réfléchir sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Bien des scientifiques estiment que c’est un moment décisif pour éviter un réchauffement catastrophique de la Terre.

Le Président de la COP 26, le britannique Alok Sharma, a déclaré à l’ouverture des travaux le dimanche 31 octobre 2021que cette Conférence internationale sur le climat est « le dernier et le meilleur espoir » de parvenir à limiter le réchauffement de la planète à +1,5 °C, objectif le plus ambitieux de l’accord de Paris.

Même son de cloche du côté de l’ONU. La responsable climat de l’ONU, Patricia Espinosa, a indiqué que l’humanité est face à des choix difficiles, mais clairs. Nous pouvons soit choisir de reconnaître que continuer les choses telles qu’elles sont ne vaut pas le prix dévastateur que nous devons payer et mettre en place la transition nécessaire, ou alors accepter de participer à notre propre extinction.

Les travaux vont davantage se baser sur l’accord de Paris qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement bien en-deçà de +2 °C par rapport à l’ère préindustrielle, si possible +1,5 °C. Mais avec les tendances actuelles, les experts climat de l’ONU (Giec) ont mis en garde contre le risque d’atteindre +1,5°C autour de 2030 et les engagements climat des États mènent vers un réchauffement catastrophique de 2,7°C.

 

Les experts signalent déjà qu’avec +1 °C, la litanie des catastrophes est déjà en route, des incendies spectaculaires en Californie ou en Sibérie aux températures délirantes au Canada, en passant par les inondations destructrices en Chine ou en Europe de l’Ouest.

LP

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.