LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Elections 2023 : Les agriculteurs, pêcheurs et éleveurs se jettent à l’eau

2 min read

Quelques candidats députés nationaux et provinciaux de Kinshasa ont adhéré et signé l’Acte d’engagement citoyen pour la promotion de l’agriculture familiale en Rd Congo le jeudi 7 décembre 2023, à la paroisse St Eloi, dans la commune de Barumbu à Kinshasa.

Parmi ces candidats députés il y a le président des maraichers de Kinshasa. Il s’appelle Yala Mbuenedio Dagobert (Photo). Il est maraîcher au site de Tadi dans la commune de Kimbanseke, vers Ndjili/Brasserie et il est aussi avocat au barreau de Kinshasa/Matete.

S’exprimant comme les autres candidats, il a déclaré que dans cinq ans l’agriculture va disparaître à Kinshasa suite à la spoliation des terrains de maraîchers.

Il a signalé qu’à Kinshasa, de 1990 à 2005, il y avait 27 sites de maraîchage, actuellement il ne reste que 19. A cette allure, le pays risque d’importer de l’étranger des produits agricoles pour la ville de Kinshasa.

Face à cette menace, les agriculteurs, pêcheurs et éleveurs ont créé cette année un parti politique dénommé le Rassemblement des agriculteurs, pêcheurs et éleveurs du Congo (RAPEC).

Me Yala Mbuenedio Dagobert est candidat député provincial à la commune de Ndjili et porte le numéro 27. Tous nos souhaits de victoire l’accompagnent.

La création de RAPEC est la conséquence de l’insouciance de la classe politique à la question agricole. Pour mieux défendre leurs intérêts, les producteurs agricoles ont décidé de se jeter à l’eau en participant eux-aussi aux joutes électorales. Ils sont fatigués d’attendre des acteurs politiques la défense de leurs préoccupations.

Espérons que cette initiative permettra aux maraîchers de Kinshasa de mettre un terme à l’hémorragie de spoliation des sites agricoles dans la capitale.

JR Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *