LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Ebola en RDC : L’OMS qualifie de trahison les abus sexuels dans les communautés

2 min read

Je souhaite aborder certaines des nouvelles troublantes de la riposte à Ebola en République démocratique du Congo, concernant les allégations d’exploitation et d’abus sexuels de la part de personnes s’identifiant comme travaillant pour l’OMS. Pour être très clair, nous sommes scandalisés de lire ces rapports. L’OMS travaille dans le monde entier dans les environnements et les situations d’urgence les plus difficiles. Nous venons pour sauver des vies et répandre l’espoir, a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le vendredi 2 octobre 2020 à Genève.

Il a poursuivi en ces termes : La trahison des personnes dans les communautés que nous servons est répréhensible. Nous ne tolérerons pas de tels comportements de la part de notre personnel, de nos sous-traitants ou de nos partenaires.

Il a indiqué que toute personne identifiée comme étant impliquée sera tenue de rendre des comptes et encourra de graves conséquences, y compris un licenciement immédiat.

J’ai lancé une enquête sur les allégations spécifiques, ainsi que sur les problèmes de protection plus larges dans les situations d’urgence sanitaire. L’OMS a une politique de tolérance zéro en ce qui concerne l’exploitation et les abus sexuels. Je prends ces rapports très au sérieux et j’aurai plus à dire à ce sujet très bientôt, a conclu Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

JR Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.