ven. Août 12th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Ebola à l’Equateur: Le coordonnateur de la riposte parle des avancées, des contraintes et des défis

2 min read

Exif_JPEG_420

« Les avancées c’est le fait que les communautés sont en train de s’engager et de mieux percevoir aussi la maladie. C’est ensemble avec cette communauté qu’on est en train de cerner le problème pour que nous puissions mettre fin à cette épidémie de la maladie à virus Ebola », a déclaré John Kombe, le coordonnateur de la riposte à la maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur, dans une interview accordée à Radio Okapi le mercredi 12 août 2020.

Il n’a pas manqué de faire mention sur des contraintes et des défis liés à cette maladie : « Notre province de l’Equateur, de par sa géographie, on a beaucoup de cours d’eau qui sont dans les différentes zones de santé. Avec ces zones qui sont infectées, l’accès déjà pose un problème. Ça veut dire que sur le plan logistique, nous avons un grand défi : les équipes doivent avoir une certaine mobilité. Pour ça, il faut emprunter plusieurs voies. A certains endroits, les routes ne sont pas en bon état pour atteindre les lieux où nous avons des cas suspects ». 

Le bulletin de l’équipe de riposte indique que depuis le début de l’épidémie déclarée le 1er juin 2020, le cumul des cas est de 84, dont 80 confirmés et 4 probables, le mardi 11 août 2020. Il y a eu 36 décès (32 confirmés et 4 probables) et 36 personnes guéries.

Il convient de signaler que depuis le début de la vaccination le 5 juin 2020, 21.069 personnes ont été vaccinées avec le vaccin rVSV-ZEBOV-GP.

En ce qui concerne la surveillance aux points d’entrée, depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 553.865. A ce jour, un total de 19 points d’entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) a été́ mis en place dans la province de l’Equateur afin de protéger les zones avoisinantes, ainsi que les autres grandes villes du pays et éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

JRB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.