ven. Août 12th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Covid- 19 : Une deuxième vague se profile à Kinshasa

2 min read

Exif_JPEG_420

Bien des Kinois sont sortis aujourd’hui, jeudi 26 novembre 2020, avec leurs masques au visage. Un spectacle différent il y a quelques jours. Les mesures prises par la police pour rendre le port de masque obligatoire a largement circulé dans les réseaux sociaux.

Le mercredi 25 novembre 2020, les autorités de la ville de Kinshasa ont pris deux nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, à savoir le port obligatoire et correct du masque et l’interdiction des veillées mortuaires.

Dans un communiqué officiel publié le mercredi 25 novembre 2020, Mme Yolande Ebongo, Ministre de la Fonction publique, a appelé tous les agents de l’Administration publique ainsi que ceux qui abritent les Bâtiments administratifs des administrations sectorielles d’observer avec rigueur les mesures d’hygiène édictées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) contre le Covid-19 en leurs lieux des services respectifs.

Ces différentes décisions sont consécutives à une réunion de réflexions avec les membres du Secrétariat du Comité multisectoriel de riposte au Covid-19 en RDC, convoquée par le 1er ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le lundi 16 novembre 2020. Faisant le compte rendu de cette séance de travail, le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, Gilbert Kankonde, a déclaré qu’il s’est agi de réfléchir sur des mesures à prendre afin de faire face à l’alerte lancée par le Docteur Jean-Jacques Muyembe, responsable du Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de riposte au COVID-19 en RDC.

Selon l’épidémiologiste congolais, il y a une deuxième vague de la pandémie du COVID-19 en Occident, et qui touche à nouveau l’Afrique, cette fois-ci par le Kenya. Il a signalé que les cas de COVID-19 au pays commencent à augmenter même si la létalité reste faible.

Dans son bulletin sur le Covid-19, le Comité multisectoriel de riposte à la COVID-19 en RDC a signalé, le mardi 24 novembre 2020, 55 nouveaux cas confirmés en RDC dont 46 à Kinshasa ; le dimanche 22 novembre 2020, 39 nouveaux cas dont 37 à Kinshasa ; le mardi 17 novembre 2020, 52 nouveaux cas confirmés dont 44 à Kinshasa.

Une deuxième vague de la pandémie se profile donc à l’horizon. La population a sa part de responsabilité suite au non-respect des mesures sanitaires depuis l’annonce de la fin de l’état d’urgence sanitaire par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Les autorités ont aussi leur part de responsabilité pour avoir été laxistes face au comportement de la population dans certaines situations comme les veillées mortuaires, les fêtes de mariage….

Jean-René Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.