LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

COP25 : Le Chili jette l’éponge

2 min read

Le Chili renonce à organiser la conférence mondiale sur le climat COP25 qui devait se tenir en décembre, ainsi que le sommet du forum de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en raison du mouvement de contestation inédit qui agite le pays, a annoncé le président de la République, Sebastian Piñera, le mercredi 30 octobre 2019,  a rapporté le quotidien français le Monde.

 » C’est avec un profond sentiment de douleur, parce que c’est douloureux pour le Chili, que notre gouvernement a décidé de ne pas organiser le sommet de l’APEC (…), ni celui de la COP25 « , a déclaré le chef de l’Etat conservateur.

Le sommet de l’APEC devait avoir lieu à Santiago les 16 et 17 novembre et la COP25 du 2 au 13 décembre 2019. Le président américain.

Quant à la COP, souligne le quotidien français, cette annulation de dernière minute, inédite dans l’histoire des négociations climatiques, risque de freiner la dynamique des efforts dans la lutte contre le dérèglement du climat. Le Chili avait accepté d’accueillir et de présider la COP25 en décembre 2018, après le retrait de la candidature du Brésil par son président climatosceptique, Jair Bolsonaro. Depuis, le pays se préparait activement à l’organisation de cet événement annuel, qui devait rassembler environ 25 000 personnes, dont des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, des délégués et des représentants de la société civile.

La secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Patricia Espinosa, prise de court, a déclaré dans un communiqué  » explorer des solutions alternatives « .

Rappelons qu’en RDC, le ministre de l’Environnement et développement durable, Me Claude Nyamugabo, avait lancé le  jeudi 24 octobre 2019 les travaux préparatoires de cette rencontre internationale.

Le Papyrus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *