LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Christophe Mboso : « Nous exhortons le Gouvernement à financer les compatriotes qui ont contribué à la recherche et la production des médicaments contre la Covid-19 »

2 min read

De même, nous exhortons le Gouvernement, avec l’appui de nos partenaires, de tout mettre en œuvre pour poursuivre la campagne de vaccination contre la Covid-19, doter nos formations médicales des moyens logistiques conséquents en vue de sauver les vies de nos compatriotes et financer nos compatriotes qui ont contribué de façon déterminante à la recherche et la production des médicaments contre cette pandémie, a déclaré Christophe Mboso N’kodia Pwanga, Président de l’Assemblée nationale, à l’ouverture à la session ordinaire de septembre, le mercredi 15 septembre 2021 à Kinshasa.

Auparavant, il avait souligné que sur le plan sanitaire, le monde continue à être ébranlé par la pandémie de la Covid-19. Notre pays n’a pas été épargné par les effets pervers de cette pandémie tant sur le plan social, économique que financier. A cet effet, bien que les mesures restrictives de couvre-feu aient été assouplies, l’Assemblée nationale exhorte le peuple à continuer à observer les gestes barrières pour assurer notre propre protection et contenir sa propagation.

Plusieurs voix se sont élevées à ce sujet, mais n’ont pas eu d’écho favorable jusqu’à ce jour. Peut-être que la voix du speaker de l’Assemblée nationale sera entendue par les décideurs de la RDC.

Le vendredi 27 août 2021, à la Conférence économique sur l’évaluation de la mise en œuvre de l’initiative Compact with Africa à Berlin, Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a proposé de recourir aux produits africains made in Africa pour combattre la Covid-19. Il avait à ses côtés la chancelière allemande, Angela Merkel, et le Président Sud-africain Cyrille Ramaphosa. Sans financement, comment les producteurs de ces médicaments seront-ils compétitifs dans un monde en perpétuelle mutation ?

S’agissant du financement de la recherche scientifique, différents ateliers, séminaires et conférences, y compris les Etats généraux de la recherche scientifique en 2005, ont fait plusieurs recommandations et résolutions à ce sujet.

Les Etats généraux de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) qui viennent de se tenir à Lubumbashi du 10 au 14 septembre 2021, parmi les recommandations faites au Gouvernement il y a celle-ci : Remonter le budget de l’éducation à hauteur de 20 à 25 % du budget national dans lequel au moins 10 à 12 % sont alloués au ministère de l’ESU compte tenu de la valeur de la recherche et de l’enseignement pour un pays qui se veut émergent.

 

JRB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.