LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Avec la modélisation du décorticage des graines des courges, une étape a été franchie…

2 min read

Le décorticage des graines des courges intéresse des chercheurs, notamment Efoto E. L du département de Physique, faculté des Sciences de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et du département de Sciences de base de la faculté de Polytechnique de l’Unikin ; Bumbi P. B  du département de Sciences de base de la faculté de Polytechnique de l’Unikin ; Lele S. X, Kwemami et Malonga K. de la section Sciences Exactes de l’Institut supérieur de pédagogique de Kikwit.

Ils ont publié en 2015 une étude intitulée « Modélisation du décorticage des graines des courges ». Le travail a présenté des résultats sur la modélisation du décorticage des graines des courges. Ils ont affirmé que « ces résultats constituent une étape préliminaire pour concevoir une décortiqueuse ».

Où en sont-ils arrivés 3 ans après la modélisation du décorticage des graines des courges ? La question reste posée.

Le modèle, présenté au site www.congosciences.org, décrit le décorticage comme un mouvement composée d’une translation qui déplace la graine de l’entonnoir le long de la trame de décorticage lorsqu’elle est mise en mouvement couplée à une rotation limitée par les dents des engrenages.

Espérons que les cinq chercheurs iront jusqu’au bout de leur étude, car l’offre des graines décortiquées est une question pendante puisque le décorticage se fait à ce jour à la main ou avec les dents.  Hormis le modèle de décortiqueuse mis au point (Kapseu C, 2009) et qui, jusque-là, n’était pas encore diffusé en Afrique centrale.

JR Bompolonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *