dim. Août 14th, 2022

LEPAPYRUS.CD

Site d'information sur la science

Agriculture : Avec le budget général 2022, la revanche du sol sur le sous-sol n’aura pas lieu l’année prochaine

2 min read

A travers le projet de loi de finances de l’exercice 2022, sous examen à l’Assemblée nationale, il ressort clairement que la revanche du sol sur le sous-sol n’aura pas lieu l’année prochaine.

Dans le document n°6 du Budget général, traitant le « Développement par titre des crédits de l’exercice 2022 », il est prévu pour le ministère de l’Agriculture 3,52% et pour le ministère de Pêche et élevage 0,84% du budget national.

Les participants aux Etats généraux de l’agriculture qui ont eu lieu à Kinshasa du 27 au 29 septembre 2021 ont recommandé aux autorités compétentes de développer un plaidoyer permanent pour une meilleure allocation budgétaire à raison de 10% du budget national à allouer au secteur de l’agriculture, en se référant à la Déclaration de Maputo dont la RDC est signataire depuis plus de 15 ans. Cette recommandation est déjà caduque pour l’année prochaine.

Au moment où la totalité des allocations dans ces deux secteurs ne font même pas 5% de ce budget général, l’engagement de la DRC par rapport à la Déclaration de Maputo n’est toujours pas honoré. Le pays continue donc à trainer les pieds.

L’on comprend pourquoi le 1er ministre Sama Lukonde n’a pas voulu dire un mot sur le budget alloué à l’agriculture dans le budget général dans son discours à l’ouverture des Etats généraux de l’agriculture.

« L’agriculture, priorité des priorités » ou « la revanche du sol sur le sous-sol » ne resteront que des slogans à moins d’un miracle.

LP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.