RDC : Un quatrième cas déclaré de COVID-19, l’OMS appelle les autorités à tester davantage les malades
mars 17, 2020
0 comments
Share

RDC : Un quatrième cas déclaré de COVID-19, l’OMS appelle les autorités à tester davantage les malades

Un congolais de 34 ans de retour des Etats-Unis via la France a été déclaré positif au coronavirus par l’Institut national de recherche biomédicale (INRB). Il constitue le quatrième cas de COVID-19 en RDC, et particulièrement à Kinshasa.

Une réunion du Gouvernement, présidée par le Chef de l’Etat, est annoncée pour aujourd’hui. Le Gouvernement va prendre certaines mesures draconiennes, semble-t-il.

En attendant, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), par la voix de son Directeur Général, Dr  Tedros Adhanom Ghebreyesus, a, au cours d’une conférence de presse animée le lundi 16 mars 2020 à Genève, fait le constat selon lequel il y a plus de cas et de décès signalés dans le reste du monde qu’en Chine.

Il a souligné aussi que l’OMS a également constaté une escalade rapide des mesures de distanciation sociale, comme la fermeture d’écoles et l’annulation d’événements sportifs et d’autres rassemblements. « Mais nous n’avons pas vu une escalade suffisamment urgente des tests, de l’isolement et de la recherche des contacts – qui est la colonne vertébrale de la réponse », a dit le directeur général de l’OMS.

Pour le numéro 1 de l’OMS, « le moyen le plus efficace de prévenir les infections et de sauver des vies est de briser les chaînes de transmission. Et pour ce faire, vous devez tester et isoler. Vous ne pouvez pas combattre un incendie les yeux bandés. Et nous ne pouvons pas arrêter cette pandémie si nous ne savons pas qui est infecté ».

Il a ajouté : « Nous avons un message simple pour tous les pays: test, test, test. Testez chaque cas suspect. S’ils sont positifs, isolez-les et découvrez avec qui ils ont été en contact étroit jusqu’à 2 jours avant qu’ils ne développent des symptômes, et testez également ces personnes ».

L’OMS recommande de tester les contacts des cas confirmés uniquement s’ils présentent des symptômes de COVID-19.

Un congolais est décédé de COVID-19 à Paris, en France. Il convient aussi de signaler que lors de son discours d’ouverture parlement au Sénat, le Président de la chambre haute du Parlement, Alexis Thambwe Mwamba, a conditionné la tenue de la prochaine plénière par des garanties fermes des experts, sur les menaces du coronavirus désormais signalé au pays, précisément à Kinshasa

JRB

 

 

 

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *