RDC : Un paquet d’outils mis à la disposition des agents de santé pour la prévention et le contrôle des infections
septembre 5, 2019
0 comments
Share

RDC : Un paquet d’outils mis à la disposition des agents de santé pour la prévention et le contrôle des infections

Dr Roger Kamba, Conseiller spécial du chef de l’Etat en couverture universelle médicale, a lancé la formation à la prévention et au contrôle des infections de la maladie à virus Ebola, au cours d’une cérémonie organisée le jeudi 5 septembre 2019, à l’hôtel Béatrice à Kinshasa.

Rassuré par la qualité des informations entendues au cours de cette cérémonie, le conseiller spécial du chef de l’Etat a encouragé l’ensemble des acteurs à ne pas faiblir jusqu’à l’éradication de cette maladie. Il a souhaité franc succès à la vulgarisation du paquet pour la prévention et le contrôle des infections.

Cette formation est consécutive au fait que la transmission de la maladie à virus Ebola dans les structures sanitaires reste parmi le principal facteur d’exposition aux risques infectieux, malgré la formation en cascade de la majorité des acteurs et le suivi des prestataires dans le domaine de la prévention et le contrôle de l’infection. Selon les statistiques fournies par la Coordination générale de la riposte, du 3 janvier au 29 juillet 2019, près de 18% de maladie à virus Ebola dans l’épidémie actuelle en RDC sont des infections nosocomiales c’est-à-dire contractées dans des structures sanitaires.

Pour y faire face, a expliqué Dr Samuel Mangala, membre de la Coordination générale de la riposte contre la maladie à virus Ebola, il y a eu la définition d’un certain nombre d’orientations et l’élaboration d’un paquet de prévention et contrôle des infections (PCI/WASH). C’est un paquet (toolkit) standardisé qui fournit une base commune des ressources PCI/WASH requises pour la réponse à l’épidémie actuelle. Ce paquet inclut des documents validés par le ministère de la Santé publique comme par exemple des procédures opérationnelles standardisées, des modules de formation, posters et outils d’évaluation et suivi. Les principes Wash visent à réduire les réservoirs des maladies, a expliqué une dame de l’UNICEF.

Plusieurs partenaires apportent leur soutien à cette initiative. Dr Gervais Folifock Tengomo, Chargé des urgences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a indiqué que le décès de personnel de santé dénote de l’absence de bonnes pratiques d’hygiène dans les structures sanitaires. Il estime que plusieurs stratégies pour la plupart innovantes ont été mises sur pied depuis le 1er août 2018.

Dr Kevin N. De Cock de CDC Atlanta aux Etats-Unis, a déclaré que son agence est à côté de l’équipe de riposte et le paquet PCI/WASH qui a été lancé fournit tous les aspects de la lutte contre la maladie à virus Ebola en RDC et à travers l’Afrique.

Livrant la situation épidémiologique actuelle, Dr Michel Kaswa-Kayomo, représentant le Professeur Jean-Jacques Muyembe, a déclaré qu’après le pic du mois d’avril 2019, il y a une diminution des cas depuis le mois de juin 2019. Au total, il y a 3049 cas confirmés et probables, 2050 décès, 912 personnes guéries et 444 cas suspects en investigation. 156 agents de la santé ont été contaminés et 41 sont décédés.

Espérons que le paquet mis à leur disposition mettra un terme à une mauvaise application des mesures d’hygiène dans leurs structures de santé.

Jean-René Bompolonga

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *