L’OMS félicite l’équipe de la riposte à la maladie à virus Ebola en RDC
août 14, 2019
0 comments
Share

L’OMS félicite l’équipe de la riposte à la maladie à virus Ebola en RDC

L’OMS tient vraiment à saluer les résultats de l’étude et adresse ses félicitations à tous les partenaires qui ont œuvré avec tant de diligence au fil des années pour rendre ce résultat possible au nom des millions de personnes du Nord-Kivu et de l’Ituri potentiellement exposées, et les milliers de travailleurs de première ligne qui travaillent chaque jour et au nom de plus de 600 membres du personnel de première ligne de l’OMS.

Comme d’autres l’ont dit, ce succès repose sur le dur labeur de nombreux travailleurs et organisations de première ligne, parmi lesquels les médecins et les infirmières congolais qui ont assumé le plus gros du travail, ont beaucoup appris et se sont appliqués si bien, à la fois pour améliorer les soins de support pour les patients et pour conduire l’essai. Encore une fois, nos remerciements vont à ALIMA, à MSF et à IMC pour leur incroyable soutien en première ligne à ces travailleurs congolais.

Il s’agit du tout premier essai multi-médicaments pour Ebola. Il a été mis en œuvre dans un cadre très difficile. À l’heure actuelle, nous avons eu plus de 2800 cas d’Ebola. Aujourd’hui, plus de 100 personnes sont hospitalisées dans un grand nombre d’unités de traitement du virus Ebola dans les deux provinces. Maintenir ces unités de traitement, les normes de soins plus strictes, a été un défi qui a nécessité la coopération de nombreux organismes pour être en mesure de fournir des résultats. Et ces héros invisibles – les logisticiens, les agents de nettoyage, les gardes et autres – qui fournissent l’infrastructure au sein de laquelle les médecins et les infirmières ont été en mesure de délivrer ces médicaments de manière aussi efficace.

Le succès est clair, mais il y a aussi une tragédie liée à ce succès. La tragédie est que pas assez de personnes sont traitées. Nous voyons encore trop de personnes qui restent loin des unités de traitement du virus Ebola, trop de personnes qui ne viennent pas à l’hôpital ou ne sont pas retrouvées à temps pour pouvoir bénéficier de ces traitements.

Nous constatons des résultats remarquables pour les personnes qui atteignent les soins tôt. Les résultats pour ceux qui n’ont pas accès aux soins ou très tardivement sont encore très pauvres. Et ils se reflètent dans le grand nombre de décès que nous avons vus dans cette épidémie.

Nous devons donc aller de l’avant pour mettre en œuvre les résultats de cette recherche. Nous continuerons à mener des recherches rigoureuses avec nos partenaires. Nous intégrerons ces résultats à la réponse à l’épidémie par le biais de diverses stratégies de prévention et de contrôle.

L’annonce faite aujourd’hui des efforts collectifs qui ont fait progresser les efforts scientifiques pour mieux traiter le virus Ebola nous permet de faire un pas en avant pour sauver plus de vies.

Dr Mike Ryan, Directeur exécutif du Programme des urgences de l’OMS lors de la conférence de presse du 12 août, organisée conjointement par le NIAID, l’INRB et l’OMS.

 

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *