Archive

« Je saisis l’occasion de cette journée pour appeler les États Membres à investir dans une approche de santé publique axée sur l’élimination de l’hépatite virale B et C en Afrique. Les pays devraient investir dans la vaccination de tous les

Détenteur d’un diplôme d’assainissement de l’eau et de l’environnement, le Professeur Akier Assanta Maf est médecin vétérinaire de l’Université de Lubumbashi. Il possède une maîtrise en science (M.Sc.) de l’Université de Montréal et un doctorat (Ph.D) en biotechnologie agroalimentaire et

En RDC, alors que l’épidémie d’Ebola est devenue une urgence mondiale, le ministre de la Santé a démissionné. Dans une lettre adressée au chef de l’Etat, le docteur Oly Ilunga a contesté la reprise en main de la riposte contre

Pour lutter contre les maladies de mains sales, un jeune congolais, José Nlandu, a conçu un lave-mains qu’il a dénommé la fontaine Musantu, pour permettre à tout le monde de se laver les mains sans aucun souci. Musantu est une

Pierre Mwela, chef de Division provinciale de la santé de la province du Kwango, a déclaré, le samedi 20 juillet 2019 à Radio Okapi, que 12 zones de santé sur les 14 que compte cette province sont touchées par la

Une usine pilote de fabrication d’aliments pour bétails a ouvert ses portes le mercredi 18 juin 2018 aux Cliniques vétérinaires de l’Université de Lubumbashi. En lieu et place du gouverneur de province, c’est la Ministre provinciale de l’éducation, recherche scientifique

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré le mercredi 17 juillet 2019 que l’épidémie d’Ebola, qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) était désormais une « urgence » sanitaire mondiale. Depuis août 2018, plus de mille six cent cinquante personnes

Le Papyrus publie la lettre adressée aux Professeurs d’universités par le président national de l’ASADHO pour les inviter à plus d’implication dans la vie nationale.   ASADHO B.P.16737 KINSHASA 1 R.D. Congo Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme

« L’apport d’un appui financier suffisant par le pouvoir public; la mise en place par l’Etat congolais d’une législation et une réglementation adaptées pour la médecine traditionnelle; la mutualisation des capacités par le réseautage des compétences au niveau local et national;

Le pasteur identifié à Goma comme le premier cas positif de la maladie à virus d’Ebola a rendu l’âme au moment de son transfert vers la ville de Butembo le mardi 16 juillet 2019, où il avait contracté la maladie