RDC : Les semences de pomme de terre de l’Est du pays difficilement cultivables à l’Ouest
avril 4, 2019
1 comment
Share

RDC : Les semences de pomme de terre de l’Est du pays difficilement cultivables à l’Ouest

«  Cette année, la coopérative Bilanga ya betu (Notre champ en langue kongo) a exclu la culture de la pomme de terre parce que les semences sont encore importées d’Europe », a déclaré le samedi 30 mars 2019 le coordonnateur de cette structure Serge Mbay. C’était lors de la 3ème Journée Portes- Ouvertes de cette coopérative à Ngombe-Lutendele, dans la commune de Mont Ngaliema, à Kinshasa.

Abordé le jeudi 4 avril 2019 par le Papyrus pour justifier cette décision, le coordonateur a déclaré que « les semences de pomme de terre provenant de l’Est du pays sont difficilement cultivables à l’Ouest ».

« Suite à cette difficulté, bien des membres de la coopérative ont perdu des containers de semences de pomme de terre. Or, les semences prennent plus ou moins 40% de notre budget », a-t-il souligné.

« A l’Est, le kilo de la pomme de terre revient à plus ou moins 400 Francs congolais, l’objectif de la coopérative est de vendre à 1.000 Francs congolais à l’Ouest, et particulièrement à Kinshasa où le kilo se négocie à partir de 3.000 Francs congolais », a-t-il indiqué.

L’Institut National d’Etude et Recherche Agronomique (INERA) est au parfum de cette situation. Son Directeur scientifique, le Professeur Roger Kizungu Vumilia, a signalé au Papyrus que  « l’antenne de l’INERA à Mvuazi, située dans la Province du Kongo Central, à l’Ouest du pays, a été chargée de mener des études à ce sujet ».

Espérons que l’INERA trouvera des semences susceptibles d’être cultivées dans la partie Ouest du pays.

JR Bompolonga

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

  1. Augustin
    Augustin mai 08, 09:53
    Ici, il doit bien s'agir des VARIETES de pomme de terre developpees ou adaptees aux conditions de l'Est du pays qui ne s'adaptent pas aux conditions de l'Ouest du pays, et non les SEMENCES. Nous devons savoir faire la difference entre la Semence et la Variete elle meme. Et du point de vue pratique, il n'est pas conseille' d'importer des containers de semences de pomme de terre dans un milieu lorsque la rentabilite' economique de cette activite' dans ce milieu n'est pas encore etablie'. Les encadreurs qui veulent promouvoir la production de la pomme de terre a` l'Ouest du pays peuvent contacter l'INERA qui fait la recherche de cette culture particulierement dans son centre de recherche de Mulungu (Bukavu). Il ne faut cependant pas perdre de vue que cette production ne sera economiquement viable que lorsque le kilo de pomme de terre produit dans ce milieu se vendra au marche' de Kinshasa, a` un prix egal ou inferieur au kilo provenant de Goma ou de l'Afrique du Sud.

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *