L’anticorps d’un survivant d’Ebola, clé d’un futur vaccin, selon une étude
mars 5, 2019
1 comment
Share

L’anticorps d’un survivant d’Ebola, clé d’un futur vaccin, selon une étude

Des chercheurs ont identifié un anticorps capable de neutraliser les trois souches du virus Ebola touchant l’homme, une découverte importante dans la quête d’un vaccin universel contre cette maladie très souvent mortelle, selon une étude publiée lundi.

Cet anticorps a été trouvé chez un survivant de la plus grave épidémie d’Ebola à ce jour, qui a fait plus de 11.000 morts en Afrique de l’Ouest entre 2013 et 2016.

A l’occasion de cette épidémie, un vaccin expérimental a été développé. Un essai de grande ampleur conduit par l’OMS en Guinée en 2015 a montré qu’il était très protecteur, mais seulement contre l’une des souches du virus.

Ce même vaccin est actuellement utilisé dans une campagne de vaccination ciblée en République démocratique du Congo (RDC), pays touché par une nouvelle épidémie qui a déjà fait au moins 500 morts.

L’anticorps découvert par des chercheurs américains pourrait permettre d’aller plus loin en développant un vaccin efficace contre les trois souches de virus Ebola qui touchent l’être humain (deux autres souches ne transmettent la maladie qu’aux primates non humains), explique un article paru dans la revue Nature Structural and Molecular Biology.

Source : Le journal belge le Soir du 4 mars 2019

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

  1. Fiston MAthis
    Fiston MAthis mars 17, 11:30
    Félicitation

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *