RDC : Un chercheur plaide pour une répartition équitable des revenus des ressources minérales
octobre 17, 2018
0 comments
Share

RDC : Un chercheur plaide pour une répartition équitable des revenus des ressources minérales

A l’invitation de la Commission Nationale pour l’UNESCO, le géologue Elvis Kongota Isasi, chercheur et assistant du D.G au CRGM  a séjourné dans l’ex province du Katanga, précisément à Lubumbashi, pour  animer une conférence en collaboration avec l’Université de Lubumbashi  où il a développé la thématique sur les ressources minérales et la pauvreté des populations en RDC. Avec Madame Euphrasie Mujinga Mulamba, géologue/chercheure, il a fait une restitution de ce déplacement au Centre de recherche géologique et minière (CRGM) que dirige le professeur Valentin Kanda  Nkula.

Le géologue a souligné le fait que la RDC est à la fois un pays riche, en termes de potentialité et pauvre à la fois. La forte croissance du Produit intérieur brut (PIB) ces dernières années ne se traduit pas par une baisse de la pauvreté. Celle-ci persiste au sein de la population congolaise, et même avec acuité dans certains coins du pays.

A l’issue de son exposé, il a formulé quelques recommandations. A l’exécutif congolais, le chercheur, au regard des ressources minérales connues et des potentialités que regorgent le pays, demande une politique minière efficace, un inventaire actualisé des ressources minérales et une répartition équitable des revenus. Le dernier point est là où le bât blesse. Car depuis des années et par bien des organisations, l’exécutif congolais a toujours été invité, en vain, à une répartition équitable des revenus générés par les ressources minérales. Il est peu probable que ce énième appel soit entendu par le politique congolais.

Les opérateurs miniers sont également dans la ligne de mire du chercheur. Il leur recommande de favoriser l’expertise locale, de disposer des projets sociaux cadrant avec les réalités locales et former les personnels avec des standards internationaux.

Le chercheur en est arrivé là parce qu’il a relevé, selon l’indicateur de la pauvreté humaine pour les pays en développement, IPH-1, dans l’hémisphère Sud, la RDC est parmi les pays qui connaissent une forte pauvreté, avec une population sous-alimentée évaluée à plus ou moins 55%.

Cela ne s’explique pas du moment où le pays dispose de la ressource minérale avec une concentration de matériau présent naturellement. Ce matériau est sous les trois phases de la matière : solide, liquide ou gazeux et en grande quantité. Ce matériau est extrait à des fins économiques actuellement ou est potentiellement faisable.

Le pays dispose aussi des réserves avec des ressources découvertes, techniquement et économiquement récupérables. Selon le chercheur Elvis Kongota, les estimations de la quantité de minerai disponible dans une réserve sont subjectives et temporelles par nature.  Elles sont périodiquement réévaluées en fonction de la production passée, de l’amélioration des techniques, des conditions économiques, des connaissances géologiques, etc.

Le pays dispose également des matériaux de construction comme la pierre de taille, graviers, sables, argile, calcaire, marne, gypse, des matériaux industriels comme le quartz (pour la silice), le graphite (pour le carbone), la baryte (comme adjuvant pondéreux), le kaolin et les argiles (pour la céramique et les terres cuites), la calcite (pour le blanc ou la chaux), le sel gemme et la potasse, le feldspath (pour la verrerie), le talc, la fluorine, les zéolites, l’amiante, etc.

Dans la foulée, le chercheur n’a pas oublié les ressources minérales énergétiques. Il a distingué les hydrocarbures et les minerais radioactifs.

Il propose pour terminer, la création d’un Fond National d’Investissement, dont le pourvoyeur serait des quotités prélevées dans les redevances issues des activités des secteurs de ressources minérales. Ceci afin de préparer l’après de ces ressources en investissant dans d’autres secteurs porteurs de développement.

Le gouvernement Samy Badibanga ou celui issu de l’Accord du Saint Sylvestre amorcera-t-il la répartition équitable des revenus du pays. Wait and see.

JRB

 

 

 

 

 

 

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *