Le Professeur Majambu Mbikay
septembre 7, 2018
0 comments
Share

Le Professeur Majambu Mbikay

Le Papyrus vous présente le Professeur agrégé Majambu Mbikay. Il est né le 19 septembre 1947 à Elisabethville (Lubumbashi)  dans la province du Katanga au Congo belge. Après ses études primaires à l’École Catholique St-Martin de la Katuba (1952-1957), il fut admis à l’école secondaire au Séminaire St-François d’Assise de la Mwera (1957-1960), à l’Athénée de la Katuba (1960-1961), puis, après un an de séjour dans un camp de réfugiés, au Collège St-Georges de Gandajika, au Kasaï Oriental (1962-1966). Son diplôme homologué  en poche, il s’inscrit en 1966 à l’Université Lovanium de Kinshasa, dans la faculté de pharmacie. En 1971, il obtint le diplôme de Pharmacien avec la mention Grande distinction et fut lauréat du Prix Specia d’excellence.

En termes d’études et prix, il ne s’arrête pas là. A son actif, il convient de noter une Maîtrise en biochimie (Buffalo, N.Y., 1973-75, Boursier de l’USAID). Doctorat en biochimie (Buffalo, N.Y. 1975-78, Boursier de l’USAID). Formation postdoctorale en génétique (Sherbrooke, QC, 1978-81, Boursier du Gouvernement du Québec). Formation sabbatique en génie génétique (Bar Harbor, ME, 1993-94, Boursier des Fonds de recherches en santé du Québec). Lauréat (section Sciences) de l’Organisation des professionnels congolais du Canada (2012).

Ce qu’il faut retenir de sa carrière est qu’il est Chercheur biomédical à l’Institut de recherches en santé de Montréal (1983-99), puis à l’Institut de recherches de l’Hôpital d’Ottawa (1999 à ce jour). Il manifeste un intérêt de recherche en reproduction (recherches reconnues par Québec Science parmi les Dix Meilleures Découvertes de l’Année 1997), obésité, diabète, maladies cardiovasculaires et maladies infectieuses.

Le Professeur agrégé Majambu Mbikay est aussi enseignant, superviseur et directeur de thèses de maîtrise et de doctorat (une trentaine) à l’Université de Montréal (1983-99) et à l’Université d’Ottawa (1999 à ce jour).

Il est auteur, co-auteur ou éditeur d’environ 180 publications, communications et chapitres de livres. (Il est) subventionné en cours de carrière par le Conseil médical de recherches du Canada, les Instituts canadiens de recherche en santé, le Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada, la Société du Cancer du Canada, les Fonds de recherches en santé du Québec, l’Association canadienne du diabète, la Fondation des maladies du cœur.

Comme domaines de connaissances, il œuvre dans le fonctionnement de l’enseignement universitaire et de la recherche;  la consultation auprès des agences subventionnaires nationales et internationales et des compagnies de biotechnologies; la révision des projets de recherche et des articles scientifiques pour publications dans des revues à comités de pairs; l’organisation de symposiums scientifiques; la participation et direction de comité d’éthique animale. Il est conférencier sur invitation au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient, en Chine et au Japon, conseiller d’organisations communautaires, vulgarisateur scientifique, romancier et essayiste. Comme romancier, il a publié entre autres un livre intitulé ‘Entre le rêve et le souvenir’ (Editions Akulà, 2013), basé sur son expérience au camp des réfugiés d’Elisabethville dans des années soixante.

Le professeur a acquis aussi une expérience en projets internationaux. D’abord au Maroc, de  1994 à 1997, avec le Cours régional (Maghreb) sur les techniques de biologie moléculaire appliquées au diagnostic viral, projet subventionné par l’ACDI et mené par la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. Au Japon, en 2003, avec la signature du Protocole d’entente Canada Japon de recherche en reproduction. En Chine en 2006, où il participe à la Collaboration Canada-Chine en recherche sur l’obésité d’adolescence, subventionnée par les Instituts canadiens de recherche en santé et l’Association canadienne du diabète. En Chine encore, de 2010 à 2013, il prend part à la Collaboration Canada-Chine en recherche sur la génétique des maladies cardiovasculaires, subventionnée par les Instituts canadiens en recherche en santé. Au Bénin,  de 2007 à 2010, il collabora avec l’Université Abomey-Calavi de Cotonou sur le lien cholestérol et malaria. Enfin, en R.D. Congo, où de  2009 à 2010, il contribue à lacréation d’une bibliothèque virtuelle à Mbujimayi, projet subventionné par l’Open Society Initiative de la Soros Fondations Network. Au Mali, de 2013 à ce jour, il collabore avec l’Université du Mali sur la génétique de la résistance au paludisme subventionné par l’Institut Mérieux.

Le professeur est vivement intéressé par des projets portant sur l’enseignement et recherche universitaire; santé communautaire; gestion et évaluation de projets; revue de la littérature; et études d’épidémiologie moléculaire.

Actuellement, le professeur Majambu Mbikay travaille dans l’unité du Programme des maladies chroniques de l’Institut de recherches de l’Hôpital d’Ottawa et dans le Département de biochimie, microbiologie et immunologie, Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa.

Marié depuis 1970 à Annie Mujangi Lunganga, père de 5 enfants et grand-père de 10 petits-enfants, le professeur parle couramment le Français, l’Anglais, le Swahili, le Lingala et le Tshiluba

Jean-René Bompolonga

 

 

Lepapyrus

Lepapyrus

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *